Gouvernement du Canada

Affaires mondiales Canada

www.international.gc.ca

Profil de projet : Centres de traitement informatisé en microfinance au Sénégal

Télécharger ce profil dans un format de rechange : CSV XML

Trouver d'autres projets : recherche de base ou recherche avancée

Renseignements généraux

Numéro de projet :
A034410-001
Contribution maximale de l'ACDI :
5 984 599 $
Agence d'exécution — Partenaire :
État :
En finalisation
Début — Fin :
2009-03-26 — 2014-06-30

Pays/Région

Description

Le présent projet dote le secteur microfinance du Sénégal de services informatisés modernes et abordables pour les membres des institutions de microfinance (IMF). Développement international Desjardins (DID) vise à mettre en place un centre de traitement informatisé (CTI) pour moderniser les opérations de 36 IMF principalement rurales du Sénégal.

Secteurs

Développement du secteur privé
  • Intermédiaires financiers officiels (024030) : 85 %
  • Éducation/formation, banque et services financiers (024081) : 15 %

Résultats

Résultats escomptés

Ceci est une nouvelle fonction qui s'inscrit dans les efforts investis par l'ACDI pour accroître la transparence. Cette information sera disponible uniquement pour les projets approuvés après le 15 octobre 2011. Pour les autres projets, l'information sur les résultats escomptés est généralement comprise dans la description.

Progrès et résultats obtenus

Parmi les résultats obtenus jusqu’à la fin du projet (mars 2014) : 1) création d’un centre de traitement informatisé (CTI) des données de la microfinance à Dakar, qui est désormais une entité indépendante gérée par un conseil d’administration entièrement sénégalais; 2) obtention de 60 % d'autosuffisance financière par le CTI; 3) informatisation de 72 institutions qui s’étendent sur 221 sites et regroupent 190 000 membres, dont 53 % de femmes, ce qui dépasse largement les cibles initiales du projet (113 %, 135 %, 109 % et 40 % respectivement). Ceci représente 35 % des points de service en microfinance au Sénégal et environ 10 % de la clientèle sénégalaise; 4) formations de 409 employés d’institutions de microfinance (sur un objectif de 300) sur l’utilisation de l’informatique dans le traitement des opérations bancaires, ainsi que de 571 administrateurs et gérants d’institutions membres sur l’interprétation des rapports financiers mis à leur disposition suite à l’informatisation.

Ces résultats contribuent à améliorer le traitement des opérations, la sécurité et la performance du secteur de la microfinance au Sénégal.

Renseignements connexes

Information non disponible

Transparence

Contrats, subventions et contributions

Nom du BénéficiaireDateType
Développement international Desjardins (DID)2009-03-26Contribution
Groupe-conseil Interalia S.E.N.C.2012-11-22Contrat