Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Journée internationale des sages-femmes

Le 5 mai 2012

Les sages-femmes aident les femmes à accoucher depuis le début des temps. Il en est question dans des documents anciens, des manuscrits romains, hindous, grecs et arabes, et dans la Bible.

Avoir un enfant devrait être un événement heureux, mais, dans les pays en développement, il s'agit souvent d'un événement compliqué et dangereux. Chaque année, environ 350 000 femmes meurent pendant la grossesse ou l'accouchement, jusqu'à deux millions de nouveau-nés meurent dans les 24 heures qui suivent la naissance et environ 2,6 millions de bébés sont mort-nés.

La plupart de ces décès sont attribuables au fait que les femmes — généralement les femmes pauvres et marginalisées — n'ont pas accès à des professionnels de la santé qualifiés. La vie d'un grand nombre de ces femmes peut être sauvée si une sage-femme assiste à la naissance, particulièrement dans les régions rurales. Les sages-femmes sont indispensables pour sauver la vie des mères et des enfants, mais aussi pour réduire les risques de blessures pendant l'accouchement, qui peuvent nuire considérablement à la santé à long terme des femmes.

Accroître l'accès des femmes à des services de sages-femmes de qualité est un objectif des efforts de la communauté internationale. Dans le cadre de l'Initiative de Muskoka sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, l'ACDI forme un plus grand nombre de sages-femmes et d'accoucheurs qualifiés.

En cette Journée internationale des sages-femmes, le Canada rend hommage aux sages-femmes et souligne le dur travail qu'elles accomplissent pour éviter des pertes de vie inutiles dans les pays en développement.

Beverley J. Oda
Ministre de la Coopération internationale