Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

L'éducation dans les États fragiles

Parmi les 67 millions d'enfants qui n'ont toujours pas accès à une éducation de base, 42 % vivent dans des régions ou des États fragiles — des régions où les gouvernements ne sont pas en mesure d'assurer la sécurité de la population, d'instaurer la primauté du droit et la justice ou de fournir des services essentiels et des possibilités de développement économique pour tous les citoyens.

Le Canada appuie de nombreux projets d'éducation dans des États fragiles comme l'Afghanistan, le Soudan, le Soudan du Sud et Haïti. Le Canada soutient également les activités du Réseau inter-agence pour l'éducation en situations d'urgence (en anglais) et fait partie du Groupe de travail pour l'éducation dans les États fragiles (en anglais).

Le projet Amélioration de la qualité de l'enseignement en Haïti, développé par l'UNESCO et le Ministère de l'Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle haïtien, permettra la mise à niveau de 3 000 enseignants de niveau primaire d'ici 2015.

En Afghanistan, le Programme de soutien à l'éducation des filles appuie le renforcement de l'éducation des filles en leur garantissant notamment un environnement d'apprentissage sûr et favorable. Le projet profitera à plus de 70 000 filles d'ici 2013.

L'éducation peut apporter une aide essentielle aux collectivités dans les régions et les États fragiles ou appelées à se reconstruire, car :

  • l'éducation donne aux enfants et aux jeunes un sentiment de normalité, de stabilité et de structure ainsi que de l'espoir en l'avenir, ce qui contribue à apaiser les traumatismes causés par une guerre, une catastrophe ou un conflit.
  • en étudiant dans un endroit sûr, les élèves sont protégés et risquent moins d'être enlevés, exploités ou recrutés par un groupe de combattants ou par le crime organisé.
  • les enfants et les jeunes ayant reçu une éducation et/ou une formation professionnelle pourront participer activement à la reconstruction de leur société.
  • une crise peut représenter l'occasion de reconstruire des systèmes d'éducation plus forts et plus équitables, ce qui peut mener à des transformations sociales bénéfiques pour tous.

Pour s'instruire, les enfants et les jeunes qui vivent dans de telles situations ont donc besoin d'un espace sécuritaire, d'enseignants qualifiés, de fournitures scolaires, de matériel didactique pertinent et d'activités récréatives. Ils ont aussi besoin d'un accès à de l'eau potable et d'installations sanitaires adéquates, séparées pour les garçons et les filles.