Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Aperçu

Table des matières

Les enfants à risque : quelques données importantes

Un jeune homme dans un magasin © ACDI-CIDA/David Trattles
Joffrey Twambo, dont les parents sont atteints du VIH, a aquérit des connaissances pratiques, a reçu une formation en entreprenariat et a eu accès au microcrédit.
  • 100 millions d'enfants vivent dans la rue
  • D'ici 2010, 50 millions d'enfants en Afrique sub-saharienne seront orphelins
  • 15 millions d'enfants sont orphelins du VIH/SIDA
  • 2.3 millions d'enfants âgés de moins de 15 ans sont infectés par le VIH/SIDA
  • Chaque année, 1.2 millions d'enfants sont victime de la traite humaine
  • 50 millions d'enfants âgés de moins de cinq ans ne sont pas inscrits au registre des naissances
  • 126 millions d'enfants travaillent dans les pires conditions, représentant 40 à 50 % de toutes les victimes du travail forcé
  • Il y a aujourd'hui 130 millions de femmes et de filles qui ont subi une mutilation génitale féminine/excision
  • 146 millions d'enfants sont malnourris, et 73 % d'entre eux vivent dans seulement 10 pays
  • 529 000 femmes et filles meurent chaque année à la suite d'un accouchement
  • Chaque jour, 10.5 millions d'enfants meurent avant d'atteindre leur cinquième anniversaire — ceci représente 30 000 enfants par jour
  • Le droit à l'éducation est encore nié à 117 millions d'enfants, dont 62 millions de filles
  • La moitié des enfants nés dans les pays en développement vivent dans des logements sans accès à des installations sanitaires, et un cinquième d'entre eux vivent dans des logements sans accès à des sources d'eau potable.

Le développement mondial : un défi

Projets à l'ACDI

  • En Zambie, les enfants de la rue reçoivent une formation dans le domaine des affaires et sur les compétences pratiques; ils ont également accès à des prêts pour le démarrage d'une petite entreprise.
  • Au Pérou, un jeune garçon participe au programme « L'apprentissage de la vie », un programme communautaire destiné aux enfants handicapés.
  • En Sierra Leone, on réunit d'anciens enfants soldats et leur famille.
  • En Angola, on utilise le théâtre, la musique et la danse pour expliquer aux enfants les dangers des mines antipersonnel.
  • Dans le Nord de la Thaïlande, des jeunes filles vivant dans la pauvreté, qui risquent donc d'être recrutées comme prostituées, reçoivent des bourses leur permettant de poursuivre leurs études.

L'ACDI soutient tous ces projets, entre autres, pour aider ses partenaires à mieux protéger les enfants dans les pays les plus pauvres de la planète.

L'aide au développement a permis d'améliorer la vie de nombreux enfants grâce à des programmes dans les secteurs suivants : santé, éducation, nutrition, accès à l'eau et assainissement, revenu familial. Certains enfants n'ont cependant pas accès à ces avantages :

  • les enfants qui travaillent;
  • les enfants touchés par les conflits armés et les catastrophes naturelles;
  • les enfants victimes d'exploitation et de trafic sexuels;
  • les enfants touchés par le VIH/sida.

La pauvreté touche un nombre démesuré d'enfants et elle les affecte à des étapes critiques de leur développement intellectuel et physique. Cette situation peut nuire grandement à leur bien-être, à leur productivité et à leur prospérité et miner les efforts communautaires de lutte contre la pauvreté.

Les enfants, et plus particulièrement les filles, sont exposés à de nombreux risques : exploitation, mauvais traitements, discrimination, violence et négligence. Cependant, même les enfants vulnérables et exclus participent activement à la vie de leur collectivité.

De nombreux enfants sont chefs de famille, ont un revenu et ont eux-mêmes des enfants. Ils sont de plus en plus considérés comme les principaux acteurs de leur propre développement et non comme de simples bénéficiaires de programmes caritatifs. Ils ont les capacités, les connaissances et la persévérance voulues pour améliorer leur vie, de même que celles de leur famille et de leur collectivité. Une telle approche permet de s'assurer que les enfants participent à l'élaboration, à la mise en œuvre et à l'évaluation des initiatives qui leur sont destinées.

La vision internationale

La communauté internationale a pris d'importants engagements à l'égard du respect des droits des enfants :

  • La Convention relative aux droits de l'enfant a été ratifiée par tous les états, à l'exception de la Somalie et des états-Unis, c'est donc la convention des Nations Unies la plus ratifiée au monde.
  • La Déclaration du Millénaire met l'accent sur l'adoption d'une approche axée sur les droits de la personne pour soutenir les groupes les plus vulnérables, y compris les enfants; en outre, les huit Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) se rapportent au respect des droits des enfants. Lors de la Session extraordinaire des Nations Unies consacrée aux enfants tenue en 2002, les états membres ont réaffirmé leur engagement et approuvé un ensemble de cibles et de données de référence pour la mise en œuvre des OMD. La majorité des principaux donateurs, dont le Canada, accordent une plus grande place aux enfants et aux jeunes dans le cadre de leurs programmes.

Le Canada est un chef de file mondial en matière de droits des enfants. Il a participé à la rédaction de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant, a coprésidé le Sommet mondial pour les enfants (en anglais) en 1990 et a organisé la première grande Conférence internationale sur les enfants touchés par la guerre en 2000. Le Canada a également joué un rôle de premier plan dans l'élaboration d'instruments internationaux concernant les enfants, notamment le Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l'enfant, concernant l'implication d'enfants dans les conflits armés. Ces dernières années, le Canada s'est doté d'une expertise de pointe dans divers domaines liés à la protection des enfants et à la facilitation de la participation des enfants aux décisions qui les concernent.

Stratégie de l'ACDI

Un garçon © ACDI-CIDA/Roger LeMoyne
Des enfants à Kabul participent à des initiatives de microfinance financées par l'ACDI.

La gouvernance est une des priorités énoncées dans la politique de développement international du Canada, et les droits de la personne en sont un élément fondamental. Les programmes de gouvernance portent sur la promotion des droits des enfants, plus particulièrement les enfants touchés par les conflits, la violence fondée sur le sexe et les catastrophes naturelles.

La stratégie de l'ACDI en ce qui concerne les droits et la protection des enfants vise à améliorer le respect des droits des enfants, plus particulièrement de ceux qui ont besoin d'une protection particulière (c'est-à-dire les enfants victimes de mauvais traitements, d'exploitation et de violence), grâce aux mesures suivantes :

  • renforcement des capacités des gouvernements et des organisations de la société civile à mettre en œuvre les engagements pris envers tous les enfants;
  • soutien des services sociaux ciblés, y compris des soins de santé, des programmes d'éducation et de formation professionnelle, de réadaptation et de réintégration;
  • participation significative des enfants au dialogue sur les politiques, aux études et à la mise en œuvre des projets.

Les investissements du Canada pour les droits et la protection des enfants visent :

  • les enfants touchés par les conflits armés et les catastrophes naturelles;
  • le travail des enfants;
  • les enfants touchés par le VIH/sida;
  • l'exploitation sexuelle et le trafic d'enfants.

Voici un aperçu de ce que fait l'Agence à cette fin :

  • adoption d'une approche fondée sur les droits des enfants pour la collaboration avec les enfants. Cette approche s'appuie sur la Convention relative aux droits de l'enfant, selon laquelle les filles et les garçons sont des êtres humains à part entière qui participent de manière active et utile à leur développement et à celui de leur collectivité. L'approche facilite également l'analyse des causes structurelles des violations des droits des enfants et favorise l'adoption de mesures globales;
  • promotion de la participation des enfants à l'élaboration, à la mise en œuvre et à l'évaluation d'initiatives qui leur sont destinées. Par exemple, les projets pilotes sur la participation des enfants, lancés par l'ACDI, visent à intégrer les jeunes à toutes les étapes des projets, qui portent sur divers sujets - p. ex., la réintégration des anciens enfants soldats et la promotion du droit des enfants à l'éducation institutionnelle;
  • études visant à combler les importantes lacunes en matière de connaissances sur la vie des enfants vulnérables et exclus. Ce genre d'études nous permet d'élaborer des politiques et des programmes à partir de la situation réelle que vivent les filles et les garçons dans le monde et des moyens par lesquels nous pouvons leur venir en aide. Les treize projets financés par le Fonds de recherche pour la protection des enfants de l'ACDI, doté d'un budget de 2 millions de dollars, ont déjà eu un impact sur les politiques et les programmes destinés aux enfants dans le monde entier (consultez la Conférence : Les droits des enfants et le développement international (du 12 au 14 juin 2006)). Visitez aussi le Child Rights Information Network (CRIN) pour lire les résumés des rapports;
  • programme de sensibilisation dans le cadre duquel Roméo A. Dallaire, lieutenant-général à la retraite a sillonné le pays et le monde entier pour parler de la protection des enfants et de la paix en sa qualité de conseiller spécial sur les enfants touchés par la guerre auprès de l'Agence canadienne de développement international et du ministre de la Coopération internationale ;
  • plus de 25 publications : guides, outils ou documents de travail sur des questions relatives à la participation des enfants, les enfants touchés par la guerre et le travail des enfants;
  • renforcement des capacités au moyen d'un cours sur les droits des enfants, d'un site extranet et d'autres ressources destinées au personnel et aux partenaires de l'ACDI;
  • soutien des activités de protection de l'enfant par le biais de divers programmes de l'ACDI et par l'intermédiaire de partenaires, que ce soit des organisations multilatérales comme UNICEF, des organisations non gouvernementales ou des établissements de recherche.

Pour en savoir davantage

  • Prenez connaissance des faits concernant des questions se rapportant à la protection des enfants sur le site Web de CRIN.
  • Lisez Un monde digne des enfants, produit à l'issue de la Session extraordinaire des Nations Unies consacrée aux enfants, et Un Canada digne des enfants (voir PDF ci-bas) le plan d'action du Canada en réponse à la Session extraordinaire.
  • Découvrez ce que disent les jeunes à propos de questions qui sont importantes pour eux.
  • Regardez le court métrage de Robbie Williams intitulé More Precious than Gold (en anglais), qui porte sur le trafic et l'exploitation d'enfants.
  • Prenez connaissance des activités de l'UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance.

Note : documents fournis dans un format de rechange

Si vous ne pouvez accéder aux documents fournis dans un format de rechange, veuillez visiter la page d'aide.

Un Canada digne des enfants (PDF, 390 Ko, 61 pages)