Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Objectifs du Millénaire pour le développement

En septembre 2000, au début du nouveau millénaire, les leaders mondiaux se sont réunis au siège social des Nations Unies, à New York, afin d'adopter la Déclaration du Millénaire et ses huit grands objectifs à atteindre d'ici 2015 :

Dans son rapport intitulé : Objectifs du Millénaire pour le développement 2013 (PDF, 6,52 Mo, 64 pages), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) énonce les progrès accomplis récemment vers l’atteinte des OMD.

Le rôle du Canada

Depuis l'an 2000, le Canada a mis en place d'importantes initiatives en vue d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Dans le cadre de l'Initiative de Muskoka lancée au Sommet du G8, le Canada s'est engagé à verser 1,1 milliard de dollars supplémentaires pour améliorer la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. Cette contribution portera à 2,85 milliards de dollars l'aide accordée par le Canada de 2010 à 2015 en vue de réduire la mortalité infantile (OMD 4) et d'améliorer la santé maternelle (OMD 5).

Le Canada accorde la priorité à l'éducation de base à cause de ses effets directs et prouvés sur la réduction de la pauvreté et le développement durable. Jusqu’en 2011, le Canada avait versé 150 millions de dollars en faveur de l’éducation de base en Afrique, favorisant ainsi l’atteinte de ces objectifs. Le Canada continue de combler les besoins de groupes extrêmement vulnérables, notamment les enfants qui vivent dans des États fragiles ou touchés par un conflit, comme l'Afghanistan, Haïti et le Soudan.

Le Canada a doublé son aide internationale, qui avait atteint 5 milliards de dollars le 31 mars 2011. Il a déjà tenu sa promesse de doubler son aide à l'Afrique, et il se prépare à délier entièrement son aide d'ici 2012-2013. Toute son aide alimentaire a été déliée en 2008 ainsi que 91 % de son aide totale. Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), cette mesure accroît considérablement l'efficacité de chaque dollar consacré à l'aide au développement.

Il est essentiel d'améliorer la qualité de l'aide pour atteindre des résultats durables sur le plan du développement. C'est pourquoi le Canada a retenu cinq thèmes prioritaires pour son enveloppe consacrée à l'aide internationale, réaffirmant ainsi son engagement continu à appuyer les efforts déployés par les pays en développement pour atteindre les OMD. Ces thèmes sont les suivants :

Le Canada intègre également trois thèmes transversaux à tous ses programmes et politiques de développement international :

Ces thèmes transversaux favorisent aussi la réalisation des OMD.

Le programme de développement pour l’après-2015

Depuis le 5 avril 2013, soit le début du compte à rebours des 1 000 derniers jours avant la date d’échéance des OMD, on parle davantage des étapes à venir afin d’établir le programme de développement pour l’après-2015. Le Canada participe activement aux pourparlers mondiaux.

Les objectifs du Programme de développement post-2015 seront établis dans le cadre d’un processus suivi qui donne lieu à des consultations auprès d’intervenants de toutes les régions du monde, dont les États membres des Nations Unies, la société civile, le secteur privé, le milieu universitaire et des établissements de recherche. Afin de lancer l’opération, les Nations Unies ont mis sur pied un groupe composé de 27 membres (en anglais) de haut niveau, dont le mandat est de formuler des recommandations sur le cadre de développement mondial pour l’après-2015.

Le 30 mai 2013, le groupe a présenté un rapport (PDF, 3,19 Mo, 85 pages) aux Nations Unies qui traite du processus d’établissement des objectifs de l’après-2015 et qui offre un point de départ aux discussions qu’entretiendront à cet égard les membres de la communauté internationale, dont le Canada.

Au moyen d’une subvention de 1 million de dollars versée au PNUD, le Canada appuie ce processus de consultation mondiale mené par les Nations Unies. Ce processus a déjà permis de recueillir l’opinion de milliers de personnes vivant dans 80 pays. Qui plus est, le Canada a coparrainé, en partenariat avec le Sénégal et l’Allemagne, la Consultation mondiale sur l’agenda éducatif, tenue en mars 2013 à Dakar, au Sénégal, pour discuter des objectifs mondiaux actuels en matière d’éducation.

Dans le cadre de la campagne des Nations Unies intitulée MY World (en anglais), le public peut répondre à un sondage mené à l’échelle mondiale et communiquer ses priorités à l’égard du prochain programme de développement mondial.

Note : documents fournis dans un format de rechange

Si vous ne pouvez accéder aux documents fournis dans un format de rechange, veuillez visiter la page d'aide.