Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Banque de développement des Caraïbes

Table des matières

En vedette

© Caribbean Development Bank and Youth Vybzing

Aperçu

Le mandat de la Banque de développement des Caraïbes (BDC) consiste à réduire systématiquement la pauvreté parmi ses membres emprunteurs par l'entremise du développement social et économique. La BDC fait aussi la promotion de la coopération économique et de l'intégration régionale.

Le Canada a joué un important rôle dans la création de la BDC en 1969. Il est depuis un donateur substantiel et détient un siège permanent au conseil d'administration. Le Canada a fortement facilité l'adhésion d'Haïti à la BDC en 2007.

Le MAECD dirige les affaires courantes du Canada avec la BDC, en étroite consultation avec le ministère des Finances Canada.

Le Canada contribue depuis longtemps au Fonds spécial de développement (en anglais) de la BDC, qui accorde des prêts à faible taux d'intérêt et des subventions pour soutenir les pays les plus pauvres et les plus vulnérables des Caraïbes. Le Canada fournit également un soutien important au Fonds d'affectation spéciale pour les besoins fondamentaux (en anglais) de la BDC, qui consent des subventions aux collectivités pauvres afin d'améliorer l'accès aux services publics de base, d'accroître l'employabilité et de réduire la vulnérabilité socio-économique.

Priorités

La BDC est un partenaire multilatéral clé de la mise en œuvre de l'engagement du Canada dans les Amériques, une priorité de la politique étrangère du Canada qui porte sur la gouvernance démocratique, la prospérité et la sécurité.

Les objectifs de la BDC correspondent étroitement à deux des priorités thématiques du Canada en matière de développement : favoriser une croissance économique durable et assurer l'avenir des enfants et des jeunes.

La région des Caraïbes figure parmi les pays ciblés du Canada dans le Plan d'action pour accroître l'efficacité de l'aide (PDF, 63 Ko, 8 pages).

Croissance économique

L'intérêt que porte la BDC à la promotion d'une croissance économique à portée générale, au renforcement de l'infrastructure économique et au soutien du développement du secteur privé fait de la BDC un partenaire multilatéral clé du Canada dans ses efforts pour aider la région à établir des assises économiques, favoriser la croissance des entreprises et investir dans le capital humain.

Enfants et jeunes

L'importance que donne la BDC à l'amélioration de la qualité de vie, ainsi qu'à l'accès à l'éducation et à la formation, s'harmonise avec les efforts canadiens pour améliorer l'accès à une éducation de qualité et assurer un avenir sûr pour les enfants et les jeunes.

Stratégie de collaboration avec la BDC

Le travail du Canada en matière de développement international avec la BDC est axé sur les trois objectifs stratégiques suivants :

  1. Soutenir la mise en œuvre du plan stratégique 2010-2014 de la BDC. Ceci comprend :
    • Adapter les politiques, procédures et mécanismes existants afin d'améliorer la rapidité et la souplesse de réaction.
    • Voir à ce que les politiques et les mécanismes qui influencent la vie des pauvres soient mis en place, tels que le Fonds d'affectation spéciale pour les besoins fondamentaux et l'appui aux plans de réduction de la pauvreté.
  2. Encourager la BDC à agir comme leader en ce qui a trait à la coopération et à l'intégration régionale. Ceci comprend :
  3. Travailler de près avec la direction de la BDC et son conseil d'administration pour renforcer son efficacité institutionnelle. Ceci comprend :
    • Améliorer la gestion du rendement, grâce au renforcement des évaluations et des processus de suivi interne, au compte rendu des résultats et à la réalisation d'une évaluation institutionnelle de l'égalité entre les femmes et les hommes, afin d'établir quels sont les secteurs à développer.
    • Accroître le soutien aux pays de manière à ce qu'ils puissent respecter les conditions de prêts et concevoir des échéanciers et des conditions réalistes dans le processus de préparation des prêts.
    • Élargir le rôle de la BDC en ce qui concerne la coordination des donateurs.
    • Assurer le respect des politiques opérationnelles en matière de protection sociale et environnementale de la BDC.

Réalisations

En 2010, grâce au soutien du Canada et d'autres donateurs, la BDC a :

  • favorisé la construction de 316 unités d'habitation locatives à huit emplacements différents à la Barbade, ce qui profite à 1 200 personnes;
  • remis à neuf et modernisé 240 routes dans 12 collectivités à la grandeur du Guyana;
  • octroyé cinq subventions pour secours d'urgence et quatre prêts pour intervention immédiate afin d'aider les pays touchés par des catastrophes naturelles.

En réaction au séisme de 2010 en Haïti, grâce au soutien du Canada et d'autres donateurs, la BDC a permis de :

  • apporter une aide au gouvernement d'Haïti pour le versement de sa prime annuelle au Mécanisme d'assurance contre les risques de catastrophe dans les Caraïbes, mis sur pied afin de fournir des liquidités à court terme à la suite d'un ouragan ou d'un séisme catastrophique;
  • octroyer des subventions à l'éducation pour plus de 45 000 enfants;
  • fournir au moins un repas chaud par jour à plus de 35 000 enfants dans le cadre d'un programme d'alimentation scolaire;
  • créer environ 5 369 emplois temporaires par l'entremise d'un projet de développement communautaire des infrastructures.

Note : Si vous ne pouvez accéder aux documents fournis dans un format de rechange, veuillez visiter la page d'aide.