Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Conférence internationale des donateurs sur le redressement et la reconstruction en Haïti

Le 31 mars 2010

L'allocution prononcée fait foi

Madame la Présidente/Monsieur le Président, le Canada est un ami et un partisan de longue date d'Haïti.

Notre gouvernement était un des premiers à intervenir à la suite du séisme survenu le 12 janvier dernier, en versant 5 M$ pour répondre aux besoins humanitaires immédiats des Haïtiens. Il a ensuite versé une contribution supplémentaire de 80 M$ en réponse aux appels des Nations Unies, de la Croix-Rouge et de diverses ONG.Ces fonds ont permis de fournir des services médicaux d'urgence ainsi que des articles de secours, de la nourriture, de l'eau, des installations sanitaires et des abris.

Toutefois, nous savons tous que le redressement et la reconstruction d'Haïti prendront plusieurs années. Et le Canada est résolu à appuyer Haïti et la population haïtienne.Je suis fière d'accorder aujourd'hui, au nom du gouvernement du Canada, un montant additionnel de 400 M$ sur deux ans.

Cette nouvelle contribution permettra d'appuyer le plan d'action du gouvernement haïtien et de financer la réalisation de ses priorités.

La contribution du Canada comprendra un appui financier au fonds fiduciaire multidonateurs.

Elle comprendra également une somme pour appuyer les efforts déployés par des organisations canadiennes et internationales d'assistance humanitaire et d'aide au développement, ainsi que par le secteur privé, afin d'appuyer le redressement et la reconstruction en Haïti.

Dans le cadre de chacun de nos partenariats, nous veillerons à ce que les besoins de la population haïtienne soient satisfaits rapidement, de façon efficace, transparente et responsable.

Le Canada est le deuxième plus important donateur bilatéral en Haïti. La contribution annoncée aujourd'hui viendra plus que doubler la somme que nous accordons annuellement à ce pays.

Madame la Présidente/Monsieur le Président, je suis très fière de dire que cet appui du gouvernement du Canada s'ajoute à la générosité des Canadiens, qui ont fait preuve d'une incroyable compassion envers la population haïtienne.

En l'espace d'un mois, les particuliers canadiens ont donné plus de 220 M$ à des organismes canadiens de bienfaisance admissibles, et notre gouvernement versera un montant équivalent à cette somme.

Ceci n'est qu'un exemple de la générosité débordante de la communauté internationale, qui a permis aux Haïtiens de constater qu'ils ne seront pas oubliés.

Madame la Présidente/Monsieur le Président, nous reconnaissons que nos efforts conjoints en faveur d'Haïti doivent être fondés sur les principes de l'efficacité de l'aide tels qu'ils ont été énoncés dans la Déclaration de Paris sur l'efficacité de l'aide et les Principes pour l'engagement international dans les États fragiles.

Nous devons faire preuve de responsabilisation et de transparence, et rendre compte des résultats — non seulement à nos propres contribuables, mais surtout à la population haïtienne.

De nombreux défis devront être relevés, et nous devons tout mettre en œuvre pour contribuer à la réalisation de l'objectif du gouvernement haïtien : jeter les bases d'une « nouvelle Haïti ».

C'est l'occasion pour nous, non seulement de remédier à la dévastation causée par le séisme, mais aussi de mettre en place une vision d'espoir et de prospérité future.

Nous devons saisir cette occasion.

Merci.

L'honorable Beverley J. Oda
Ministre de la Coopération internationale