Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Programme régional pour l'Afrique australe et de l'Est

Table des matières

© ACDI-CIDA/Peter Bennett

Aperçu

Le programme régional de l'ACDI pour l'Afrique australe et de l'Est soutient la réalisation d'activités régionales dans une région qui compte 22 pays. Ces pays ont une population totale de plus de 425 millions de personnes, dont environ 200 millions vivent avec moins de 1,25 $US par jour.

Certains pays de cette région ont réalisé des progrès considérables pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement, mais aucun n'arrivera à respecter tous les objectifs d'ici 2015.

Les récentes hausses des prix des aliments ont causé des perturbations dans plusieurs pays. La crise financière mondiale a réduit la demande d'exportation de produits de base et a diminué les revenus des mineurs, des exploitants agricoles et des petites entreprises, causant ainsi une augmentation du taux de chômage. Une reprise économique a toutefois eu lieu en 2010.

Plusieurs pays ont accompli de grands pas dans la réforme de la gouvernance, tandis que d'autres sont incapables de répondre aux besoins de leurs citoyens. Les taux de cas de VIH et de tuberculose sont en progression vertigineuse dans certains pays. Des conflits constants dans quelques États continuent de nuire à la situation des personnes les plus vulnérables, particulièrement les femmes, les enfants et les jeunes.

Les trois principales communautés économiques régionales — la East African Community (en anglais), le Common Market for Eastern and Southern Africa (en anglais) et la Southern African Development Community (en anglais) — se sont récemment entendues pour former une zone de libre-échange. Cette nouvelle zone leur permettra d'augmenter substantiellement les revenus et le niveau de vie des exploitants agricoles et des petits entrepreneurs.

Des efforts sont également réalisés pour collaborer à des programmes régionaux pour maîtriser la propagation des maladies transmissibles comme le VIH/sida. Le nombre de cas de VIH/sida en Afrique australe et de l'Est est le plus élevé au monde. On estime que près de la moitié de la population mondiale qui est infectée par le VIH/sida habite dans cette région.

Dans le cadre du Plan d'action économique 2012 du gouvernement du Canada, l'ACDI restructure et simplifie ses opérations. Depuis avril 2012, aucun appui n'est rendu disponible pour de nouveaux projets dans le cadre du Programme régional pour l'Afrique centrale, du Programme régional pour l'Afrique australe et de l'Est et du Programme régional pour l'Afrique de l'Ouest. Les institutions régionales africaines demeureront admissibles à l'aide canadienne par l'intermédiaire d'un Programme régional panafricain regroupé et plus modeste.

Priorités

La programmation de l'ACDI en Afrique australe et de l'Est correspond étroitement à la vision des communautés économiques de la région : devenir une région intégrée avec une forte croissance économique, des institutions publiques plus responsables, des citoyens en santé et des ressources naturelles durables.

L'objectif du programme régional de l'ACDI pour l'Afrique australe et de l'Est consiste à renforcer la capacité des institutions, des organisations et des réseaux régionaux afin de favoriser la croissance économique durable et assurer l'avenir des enfants et des jeunes.

Croissance économique

L'ACDI concentre ses efforts sur l'établissement d'un environnement favorable à une intégration économique régionale, à une augmentation du commerce transfrontalier et de la mobilité de la main-d'œuvre et à une croissance du secteur privé. Ceci comprend l'harmonisation des cadres réglementaires.

Exemples de résultats escomptés
  • Cinq pays harmoniseront et adopteront les cadres juridiques, commerciaux et réglementaires pour augmenter le commerce, élargir les marchés et accroître les investissements.
  • Un groupe de cinq pays de l'Afrique de l'Est, avec une population totale de près de 134 millions de personnes, augmenteront substantiellement les échanges commerciaux, ce qui produira une augmentation des revenus, des emplois et des possibilités pour leurs citoyens.

Enfants et jeunes

L'ACDI vise à réduire la propagation des maladies transmissibles comme le VIH/sida, le paludisme et la tuberculose au-delà des frontières nationales par les populations mobiles. L'Agence soutient aussi le renforcement des réseaux de santé nationaux afin d'améliorer les services et de réduire les taux de mortalité infantile.

Exemples de résultats escomptés
  • Quelque 100 000 hommes et femmes dans sept régions transfrontalières auront un accès accru et égal aux services de prévention, de soins et d'atténuation des répercussions du VIH/sida.
  • Chaque année, quelque 10 000 travailleurs de la santé communautaire dans 20 pays seront formés pour aider à rapprocher les services de santé des collectivités rurales et des collectivités marginalisées.

Vers une aide plus efficace

Le programme régional de l'ACDI pour l'Afrique australe et de l'Est soutient la coordination et l'harmonisation des donateurs dans la région. L'Agence travaille de près avec les organisations régionales pour augmenter l'efficacité de l'aide, favoriser la gestion axée sur les résultats et accroître la prise en charge locale.

Réalisations 2009-2010

Croissance économique

  • A accordé son appui à la négociation et à la signature du Protocole de l'union douanière par les États membres de la Communauté de l'Afrique orientale, qui permet la libre circulation des produits dans la région.
  • A accordé son soutien aux efforts d'intégration qui ont permis d'améliorer considérablement les échanges commerciaux à l'intérieur, qui sont passés de 1 847 000 $US en 2005 à 2 715 000 $US en 2008.
  • A contribué à l'amélioration du rendement des petites et moyennes entreprises en Afrique de l'Est en augmentant l'accès à une gamme de services de soutien aux entreprises. Cela a mené à la création de plus de 3 400 emplois dans près de 400 entreprises, ainsi qu'à une hausse des profits dans 66 % des entreprises qui reçoivent un soutien, malgré le ralentissement économique mondial.

Enfants et jeunes

  • A élargi des programmes novateurs de formation en soins de santé dans la région, dont des cours en ligne de l'école de soins infirmiers virtuelle de la Fondation pour la médecine et la recherche en Afrique. Cela a permis à 90 infirmiers autorisés en santé communautaire d'obtenir leur diplôme et a aidé 60 infirmiers à se perfectionner et à réussir leurs examens.
  • A contribué au perfectionnement de 700 travailleurs de la santé dans 18 pays, notamment dans les secteurs du counselling pour le VIH/sida, des soins communautaires, des traitements et d'autres secteurs liés au sida.