Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Le gouvernement du Canada annonce la création d'un fonds de contrepartie pour venir en aide aux victimes des inondations au Pakistan

Le 22 août 2010

Ottawa (Ontario) — L'honorable John Baird, leader du gouvernement à la Chambre des communes, a annoncé aujourd'hui, au nom de l'honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, que le gouvernement du Canada a établi un Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan.

« Les Canadiens ont toujours été disposés à venir en aide aux gens dans le besoin, a déclaré le ministre Baird. Afin de soutenir leur générosité, notre gouvernement versera une contribution équivalente à leurs contributions. »

Le Canada versera au Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan un montant équivalent aux dons admissibles faits, à titre de particulier, par les Canadiens à des organismes de bienfaisance canadiens enregistrés. Cette contribution servira à soutenir l'aide humanitaire continue, le redressement rapide, et la reconstruction par l'intermédiaire de projets entrepris par les nombreuses organisations et ONG à l'œuvre en réponse aux inondations au Pakistan.

Le gouvernement du Canada se servira du Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan pour prêter assistance par l'intermédiaire d'organismes canadiens et internationaux spécialisés dans l'aide humanitaire et le développement, conformément aux procédures et aux mécanismes établis. Le Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan est un fonds distinct de l'argent collecté par les organismes de bienfaisance; il sera administré séparément par le gouvernement du Canada.

« Le gouvernement du Canada versera au Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan un montant équivalent aux contributions faites par des individus canadiens à des organismes de bienfaisance canadiens enregistrés entre le 2 août et le 12 septembre, a ajouté la ministre Oda. Ce Fonds accordera une aide financière efficace et responsable à des organismes partenaires canadiens et internationaux d'aide humanitaire et de développement chevronnés qui œuvrent à l'aide humanitaire, au redressement et à la reconstruction dans les zones touchées. »

La situation continue de se détériorer au Pakistan par suite des inondations. La dévastation qu'elles ont causée est aggravée par les risques sanitaires, les pénuries alimentaires, la destruction des infrastructures, le déplacement des populations.

Le samedi 14 août, le gouvernement du Canada a annoncé qu'il accordait une aide financière additionnelle jusqu'à concurrence de 33 millions de dollars aux victimes des inondations au Pakistan. La création du Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan, annoncée aujourd'hui, représente un apport de fonds additionnels. Par cet engagement de fonds, le gouvernement du Canada encourage les Canadiens à faire leur part.

On trouvera des renseignements détaillés sur le Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan sur le site Web de l'ACDI.

- 30 -


Renseignements :

Michael Bailey
Directeur des Affaires parlementaires
Bureau de la ministre de la Coopération internationale
Téléphone: 819-953-6238

Jessica Fletcher
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca


Fiche d'information

Détails concernant le fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan

Au Pakistan, les pluies torrentielles de la mousson, qui ont débuté le 21 juillet dernier, ont causé des inondations comme on n'en avait pas vu depuis au moins 80 ans. Plus de 1 500 personnes ont péri et des millions de sinistrés sont en attente d'une aide d'urgence. En réponse à cette crise humanitaire et pour stimuler les dons faits par les Canadiens, le gouvernement du Canada a créé le Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan. Pour chaque dollar admissible versé par les Canadiens aux organismes caritatifs canadiens enregistrés et destiné aux secours au Pakistan, le gouvernement du Canada versera un dollar au Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan. L'ACDI remettra ces fonds à des organisations canadiennes et internationales ayant de l'expérience dans l'aide humanitaire et le développement. Ces organismes emploieront les fonds pour fournir de l'aide humanitaire aux populations du Pakistan les plus touchées par les inondations et pour entreprendre le redressement rapide et la reconstruction.

Critères concernant les dons et la collecte de fonds

Le gouvernement du Canada versera au Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan un montant équivalent à chaque don admissible fait, à titre de particulier, par les Canadiens à des organismes de bienfaisance canadiens enregistrés qui viendront en aide aux victimes des inondations au Pakistan. La contribution du gouvernement du Canada servira à soutenir l'aide humanitaire continue, le redressement rapide et la reconstruction par l'intermédiaire de projets entrepris par les nombreuses organisations et ONG à l'œuvre au Pakistan.

Le gouvernement du Canada se servira du Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan pour prêter assistance par l'intermédiaire d'organismes canadiens et internationaux spécialisés dans l'aide humanitaire et le développement, conformément aux procédures et aux mécanismes établis.

Veuillez noter que le Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan est un fonds distinct de l'argent collecté par les organismes de bienfaisance ; il sera administré séparément par le gouvernement du Canada. Cela signifie qu'une organisation déclarant les dons qu'elle a reçus ne recevra pas une contribution équivalente du gouvernement.

Le gouvernement du Canada n'a pas établi de limite au montant des fonds qu'il versera dans le Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan.
Pour être admissible, le don doit remplir toutes les conditions indiquées ci-après. Ce doit être un don :
  • d'une valeur monétaire maximale de 100 000 dollars;
  • fait par un Canadien à titre de particulier;
  • versé à un organisme de bienfaisance canadien enregistré qui accepte des dons pour l'aide aux victimes des inondations survenues en juillet et août au Pakistan;
  • que l'organisme réserve spécifiquement à l'aide aux victimes des inondations;
  • qui est fait entre le 2 août et le 12 septembre 2010.
Certains organismes de bienfaisance canadiens ne collecteront pas d'argent pour l'aide aux sinistrés du Pakistan. Si vous souhaitez que le gouvernement du Canada verse une contribution équivalente à votre don au Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan, vous devez vous assurer :
  • que votre don soit conforme aux conditions susmentionnées;
  • que l'organisme de bienfaisance en question entende affecter les fonds pour venir en aide aux sinistrés du Pakistan;
  • qu'il déclare à l'ACDI le montant des dons admissibles qu'il aura reçus.
Les dons, qu'ils soient ou non assortis d'un reçu d'impôt, seront comptabilisés dans le Fonds d'aide. Un don peut être fait en argent ou par chèque, mandat, carte de crédit ou virement télégraphique. Les dons initiaux que font les particuliers canadiens par chèque doivent être émis de leur compte bancaire personnel, et non du compte bancaire d'une société.
Pour obtenir davantage d'information sur le Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan, veuillez vous rendre sur le site Web de l'ACDI.

Dons admissibles

Les dons admissibles :
  • incluront les montants d'une levée de fonds entreprise auprès de particuliers suite aux inondations survenues en juillet et en août au Pakistan. Cette levée de fonds peut être organisée par des établissements scolaires, des organisations confessionnelles, des clubs, des groupes sociaux, des commerces, des entités constituées en personne morale ou des organismes de bienfaisance;
  • excluront tout don fait par des personnes morales, des gouvernements, des commerces, des sociétés de personnes, des établissements scolaires, des entités constituées en personne morale ou non et des syndicats, à même leurs ressources existantes, qui n'a pas été collecté auprès de particuliers suite aux inondations survenues en juillet et en août au Pakistan;
  • ne doivent pas être comptés en double (c.-à-d. que les dons recueillis par un organisme de bienfaisance canadien reconnu et donnés à une autre organisation semblable ne doivent être déclarés qu'une fois à l'ACDI);
  • excluront les dons faits par des personnes morales, des gouvernements, des entités constituées en personne morale, des organismes de bienfaisance, des syndicats ou des organismes gouvernementaux (provinciaux, territoriaux ou municipaux) pour augmenter un montant collecté lors d'une activité ou d'une campagne de financement.

Renseignements supplémentaires à l'intention des organismes de bienfaisance enregistrés

Formulaire de déclaration

Pour garantir que les dons collectés suite aux inondations par les organismes de bienfaisance canadiens en question seront pris en considération dans le calcul total du Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan, les organismes caritatifs concernés doivent remplir et envoyer le Formulaire de déclaration du Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan à l'ACDI, confirmant le montant des dons admissibles reçus. Le formulaire sera disponible sur le site de l'ACDI sous peu.

Ce formulaire doit être reçu par l'ACDI au plus tard le 27 septembre 2010 afin que les dons soient pris en considération dans le calcul total du Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan.

Directives pour la présentation de demandes pour le Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan

Le Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan permettra de financer les organisations canadiennes et internationales d'expérience spécialisées dans l'aide humanitaire et le développement qui ont une solide capacité sur place pour apporter l'aide humanitaire, le redressement rapide et la reconstruction nécessaires au Pakistan.

Les organisations non gouvernementales (ONG) qui souhaitent présenter une demande pour obtenir du financement doivent, tout d'abord, s'assurer qu'elles respectent les exigences minimales en matière d'admissibilité des établissements. Pour les projets concernant le redressement rapide et la reconstruction, l'ACDI évaluera les besoins, les priorités et les modalités de programmation dans les semaines qui viennent. Elle affichera bientôt des directives sur son site Web à l'intention des ONG qui souhaitent faire une demande de financement.

Les organismes de bienfaisance qui recueillent des fonds pour les sinistrés des inondations au Pakistan n'ont pas un accès privilégié au Fonds d'aide. Les décisions relatives à l'affectation des fonds seront prises conformément aux lignes directrices en matière d'aide humanitaire et de développement de l'ACDI et en fonction de la capacité des organismes canadiens et internationaux spécialisés dans l'aide humanitaire et le développement de pouvoir se rendre sur les lieux auprès de la population, d'apporter une aide humanitaire appropriée, efficace et en temps voulu et de mener à bien des activités de redressement rapide et de reconstruction.

Pour en savoir plus sur le Fonds d'aide aux victimes des inondations au Pakistan, veuillez communiquer avec le Service des renseignements au public de l'ACDI :

Sans frais : 1-800-230-6349
(Numéro sans frais réservé aux malentendants et aux personnes atteintes de troubles de la parole : 1-800-331-5018)
Courriel : info@acdi-cida.gc.ca


Note : Si vous ne pouvez accéder aux documents fournis dans un format de rechange, veuillez visiter la page d'aide.