Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Le gouvernement du Canada accroît l'aide humanitaire destinée aux Haïtiens touchés par un tremblement de terre dévastateur

Le 19 janvier 2010

OTTAWA — L'honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, a annoncé aujourd'hui que le Canada versera une somme supplémentaire de 80 millions de dollars d'aide humanitaire pour Haïti. L'annonce d'aujourd'hui porte l'aide totale accordée par le Canada à un montant potentiel de 135 millions de dollars. Cette aide comprend des contributions en réponse aux appels lancés par les Nations Unies (ONU) et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC), ainsi que des contributions à des organisations non gouvernementales canadiennes qui offrent des services aux Haïtiens touchés par le tremblement de terre. L'aide financière fournie par le Canada ira en priorité aux activités suivantes : aide alimentaire d'urgence, services d'approvisionnement en eau et d'assainissement, soins médicaux, abris et protection des personnes vulnérables.

« Des millions de personnes se démènent pour faire face aux conséquences du séisme dévastateur en Haïti. Les contributions accordées par notre gouvernement à ses partenaires vitaux des Nations Unies, tels que le Programme alimentaire mondial et l'UNICEF, à l'IFRC et à des ONG aideront les Haïtiens à refaire leur vie et à rebâtir leurs collectivités, a indiqué la ministre Oda. Nous sommes déterminés à jouer un rôle de premier plan en ce qui a trait à l'intervention suivant cette catastrophe, non seulement pendant les opérations de sauvetage et de secours des premiers jours, mais aussi pendant les activités de rétablissement et de reconstruction à long terme. »

Le financement de 60 millions de dollars versé par le Canada en réponse à l'appel lancé par les Nations Unies permettra de payer les articles de première nécessité et les services de base fournis par les organismes de l'ONU sur le terrain. La contribution canadienne comprend 39 millions de dollars au Programme alimentaire mondial et 15 millions de dollars à l'UNICEF pour la réalisation d'interventions dans les domaines de la santé, de la nutrition, de la protection et des services d'approvisionnement en eau et d'assainissement. Le reste de la contribution du Canada ciblera des services essentiels fournis par l'Organisation mondiale de la santé/Organisation panaméricaine de la santé, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies, l'Organisation internationale pour les migrations, le Fonds des Nations Unies pour la population et le Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies.

Le gouvernement versera la somme considérable de 8,5 millions de dollars en réponse à l'appel lancé par l'IFRC pour la prestation d'une aide humanitaire. L'IFRC aide à répondre aux besoins pressants d'environ 300 000 personnes touchées par le tremblement de terre en Haïti.

Le Canada consentira aussi une somme supplémentaire de 11,5 millions de dollars pour appuyer les activités essentielles de secours en cas de catastrophe exécutées par des organisations non gouvernementales canadiennes. Ce financement permettra à des organisations comme CARE, Médecins du Monde, Aide à l'enfance — Canada, Oxfam Québec, la Société canadienne de la Croix-Rouge, le Centre d'étude et de coopération internationale (CECI) et Vision mondiale d'aider plus d'un demi-million de personnes touchées par le tremblement de terre.

Les fonds annoncés aujourd'hui s'ajoutent au montant initial de cinq millions de dollars d'aide humanitaire immédiate accordée le 13 janvier et au Fonds d'aide aux victimes du séisme en Haïti au titre duquel le gouvernement accordera une somme équivalente aux contributions versées généreusement par les Canadiens, jusqu'à concurrence de 50 millions de dollars.

— 30 —

Renseignements :

Jessica Fletcher
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca

Fiches d'information

Le 19 janvier 2010

Versement initial par le Canada de 5 millions de dollars en aide humanitaire

Le 13 janvier, la ministre Oda a annoncé que le gouvernement du Canada accorderait immédiatement un montant initial de 5 millions de dollars pour fournir des abris d'urgence, des services médicaux, de la nourriture, des éléments de première nécessité, de l'eau, des services d'assainissement et de la protection aux victimes du séisme qui a frappé Haïti. Tout ce financement a déjà été utilisé pour des mesures prioritaires urgentes.

Tout d'abord, en réponse à l'appel lancé par la Fédération internationale de la Croix-Rouge (FICR) pour Haïti, l'ACDI a versé 2 millions de dollars à la FICR afin qu'elle puisse offrir des secours d'urgence aux populations les plus touchées. Ces fonds permettront de fournir des services essentiels, des abris temporaires, des installations d'approvisionnement en eau et d'assainissement restaurées et des soins médicaux à plus de 10 000 familles.

De plus, l'ACDI a accordé 1,7 million de dollars pour la prestation et l'envoi rapide de fournitures d'urgence aux Haïtiens touchés par la catastrophe.

L'ACDI a par ailleurs donné 800 000 dollars pour l'envoi d'un hôpital de campagne et de 10 professionnels de la santé canadiens en Haïti. L'hôpital mobile est une installation cofinancée par les sociétés canadienne et norvégienne de la Croix-Rouge et qui peut fournir des soins chirurgicaux et médicaux essentiels à un maximum de 300 personnes par jour. Il est muni comme des modules de chirurgie, de premiers soins et de triage, une aile contenant 70 lits, un service de santé communautaire et un service de soutien psychosocial. L'hôpital, pleinement opérationnel, est actuellement déployé à Port-au-Prince.

Enfin, l'ACDI a affecté 500 000 dollars en fonds supplémentaires à CANADEM afin de déployer 10 spécialistes canadiens en aide humanitaire chez des partenaires humanitaires tels que le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH) des Nations Unies, l'UNICEF, le Programme alimentaire mondial et d'autres organismes des Nations Unies.

Réponse du Canada aux appels lancés par l'ONU, l'IFRC et les ONG pour Haïti

L'honorable Beverley Oda, ministre de la Coopération internationale, a annoncé aujourd'hui une aide humanitaire supplémentaire de 80 millions de dollars pour Haïti en réponse aux divers appels lancés.

Appel lancé par les Nations Unies

Le gouvernement du Canada, par l'entremise de l'Agence canadienne de développement international (ACDI), versera la somme de 60 millions de dollars aux organismes de l'ONU en réponse à l'appel d'aide humanitaire des Nations Unies pour les populations d'Haïti. Les fonds seront distribués de la façon suivante :

  • 39 millions de dollars au Programme alimentaire mondial : 33 millions de dollars pour l'apport d'une aide alimentaire d'urgence à environ deux millions de personnes et 6 millions de dollars pour la prestation de services de transport aérien et de soutien logistique essentiels.
  • 15 millions de dollars au Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) pour la prestation d'une aide humanitaire ciblant des interventions dans les domaines de la santé, de la nutrition, de la protection et des services d'approvisionnement en eau et d'assainissement à l'intention des femmes et des enfants.
  • 1,5 million de dollars à l'Organisation mondiale de la santé/Organisation panaméricaine de la santé pour l'évaluation rapide des besoins en matière de santé, le dépistage des maladies, le rétablissement des services de soins de santé primaires et de soutien psychosocial et l'approvisionnement des hôpitaux en fournitures médicales.
  • 750 000 $ au Bureau de la coordination des affaires humanitaires pour la coordination des activités d'aide humanitaire internationales et locales sur le terrain afin de répondre efficacement aux besoins humanitaires.
  • 3 millions de dollars à l'Organisation internationale pour les migrations pour la fourniture d'abris de base aux populations déplacées.
  • 500 000 $ au Fonds des Nations Unies pour la population pour la prestation de services multisectoriels, tels qu'un soutien social et un appui à la santé, à l'intention des femmes et des filles.
  • 250 000 $ au Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies pour la prestation de services coordonnés de sûreté et de sécurité pour l'ensemble des organismes de l'ONU et des organisations non gouvernementales qui sont intervenus en Haïti après le séisme.

Appel lancé par la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC)

Le gouvernement du Canada, par l'entremise de l'Agence canadienne de développement international (ACDI), versera la somme de 8,5 millions de dollars en réponse à l'appel lancé par l'IFRC pour la prestation d'une aide humanitaire essentielle. Ce financement aidera à répondre aux besoins pressants d'environ 300 000 personnes touchées par le séisme en Haïti. Il appuiera des activités comme la prestation de services essentiels d'approvisionnement en eau, d'assainissement et de santé. L'IFRC effectuera aussi une évaluation rapide des besoins pressants, ce qui lui permettra de répondre aux besoins des populations les plus éprouvées.

Appels lancés par des organisations non gouvernementales

Le gouvernement du Canada, par l'entremise de l'Agence canadienne de développement international (ACDI), versera la somme de 11,5 millions de dollars en réponse aux appels lancés par les organisations non gouvernementales canadiennes suivantes :

  • 1,5 million de dollars à CARE pour répondre aux besoins immédiats d'environ 25 000 personnes en leur fournissant un approvisionnement en eau potable d'urgence, des trousses d'articles d'hygiène, des abris de base et des articles non alimentaires. Les activités de CARE mettront l'accent sur le soutien des femmes et des enfants ainsi que des ménages vulnérables.
  • 1 million de dollars à Médecins du Monde pour répondre aux besoins immédiats d'environ 400 000 personnes à Cité Soleil, un quartier durement éprouvé par le tremblement de terre. Médecins du Monde fournira des services de santé de base essentiels aux personnes blessées et malades et un soutien psychologique aux personnes atteintes du syndrome de stress post-traumatique.
  • 2,1 millions de dollars à Aide à l'enfance - Canada pour répondre aux besoins cruciaux en matière de santé et de protection d'environ 10 000 familles. L'organisation fournira notamment de l'eau potable, des trousses d'articles d'hygiène de base et des aires destinées aux enfants.
  • 1 million de dollars à Oxfam Québec pour la prestation de services d'approvisionnement en eau et d'assainissement de base et pour la fourniture d'abris et d'articles non alimentaires, tels que des couvertures et des moustiquaires, pour répondre aux besoins pressants d'environ 8 000 familles. Ces activités seront effectuées dans les quartiers les plus touchés de Port-au-Prince et dans les alentours.
  • Une somme supplémentaire de 2 millions de dollars à la Société canadienne de la Croix-Rouge pour l'élargissement des activités de l'hôpital de campagne qu'elle a déployé de concert avec la Société norvégienne de la Croix-Rouge. Ce financement additionnel permettra de fournir un soutien accru, notamment une ambulance, des tentes-hôpitaux, des trousses de chirurgie, d'autres lits d'hôpitaux et des trousses de stérilisation. Au cours des six prochains mois, l'hôpital de campagne offrira des services sécuritaires d'intervention médicale et de chirurgie à environ 18 000 patients.
  • 900 000 $ au Centre d'étude et de coopération internationale (CECI) pour la distribution de trousses de survie contenant des articles non alimentaires, tels que des articles de cuisine, des articles d'hygiène, des comprimés pour purifier l'eau et des abris temporaires, à des individus et à des familles déplacés par suite du séisme.
  • 1,5 million de dollars à Vision mondiale pour répondre aux besoins cruciaux et immédiats des personnes touchées par le tremblement de terre dans les quartiers de Pétionville et de Canapé Vert de Port-au-Prince. En coordination avec d'autres organisations humanitaires, Vision mondiale fournira des abris d'urgence, des articles non alimentaires, des services d'approvisionnement en eau et d'assainissement et des services de protection des populations vulnérables de la société, en particulier les enfants.
  • 1,5 million de dollars à la Société canadienne de la Croix-Rouge pour l'approvisionnement, le transport et la livraison de matériel de secours d'urgence pour les Haïtiens touchés par cette tragédie.