Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Le gouvernement du Canada accorde des fonds additionnels afin d'accroître l'aide humanitaire et de financer des projets clés en appui au plan d'action d'Haïti

Le 8 avril 2010

Port-au-Prince (Haïti) — L'honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, a annoncé aujourd'hui les détails de la participation du Canada au plan d'action du gouvernement haïtien, y compris son soutien à la construction d'un hôpital, à la formation de la police ainsi qu'à divers programmes d'aide humanitaire.

La ministre Oda visite un camp à Léogâne, géré par Lucy Batchelor, de l'organisme Aide à l'enfance © ACDI-CIDA
La ministre Oda visite un camp à Léogâne, géré par Lucy Batchelor, de l'organisme Aide à l'enfance.

« Étant donné la dévastation en Haïti et les besoins de la population à la suite du séisme, les engagements pris par le gouvernement du Canada à l'égard de ce pays contribueront grandement à aider les Haïtiens. L'annonce d'aujourd'hui démontre que le Canada appuie activement le gouvernement haïtien et son plan d'action. Je suis fière que le Canada mette tout en oeuvre pour répondre aux besoins criants des Haïtiens, en plus de participer à la reconstruction d'une nouvelle Haïti grâce à la construction d'un nouvel hôpital et d'une académie de police », a déclaré la ministre Oda.

La ministre Oda a confirmé le soutien du Canada à la construction d'un hôpital provincial aux Gonaïves en cosignant un protocole d'entente totalisant 20 millions de dollars avec le premier ministre haïtien, Jean-Max Bellerive. Cet hôpital est hautement prioritaire pour le gouvernement d'Haïti, et la contribution du Canada constitue une étape importante vers le rétablissement des services de santé essentiels aux Gonaïves, conformément au plan d'action du gouvernement haïtien.

Le premier ministre d'Haïti, M. Jean-Max Bellerive, a ajouté : « Les Canadiens jouent un rôle essentiel en Haïti, et les engagements annoncés aujourd'hui témoignent de l'importance pour le gouvernement canadien de maintenir le lien profond qui unit nos pays. Le gouvernement d'Haïti est reconnaissant envers le Canada pour son soutien et ses efforts en vue de répondre aux divers besoins des Haïtiens et d'améliorer le sort des groupes les plus vulnérables. »

De plus, la ministre Oda a annoncé que le Canada ferait don de 65,15 millions de dollars à la Société canadienne de la Croix-Rouge, à la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ainsi qu'à des organisations non gouvernementales d'aide humanitaire. Cette somme fait partie du fonds de 220 millions de dollars que le gouvernement du Canada a établi pour égaler de façon intégrale les dons des particuliers canadiens à des organismes de bienfaisance canadiens enregistrés.

« Par l'entremise de ce fonds, le gouvernement du Canada verse un dollar pour chaque dollar recueilli auprès des particuliers canadiens dans le cadre de levées de fonds tenues partout au pays, peu importe leurs montants, a déclaré la ministre Oda. L'aide humanitaire servira à construire des logements temporaires, à enlever les décombres, à fournir de l'eau potable et des services d'assainissement, à protéger les enfants et à offrir des services d'urgence en éducation, en plus de faciliter la logistique et la coordination de l'intervention internationale pour améliorer la qualité de vie des personnes les plus vulnérables. »

La ministre Oda a aussi annoncé l'octroi d'un financement pour l'Académie nationale de police, qui sera située dans la ville de Ganthier, à proximité de la capitale Port-au-Prince. Ce projet, dont le budget s'élève à 18,1 millions de dollars, comprend non seulement la mise sur pied des infrastructures, mais aussi la fourniture de l'équipement nécessaire pour former les enquêteurs et les commissaires de la Police nationale d'Haïti.

Parallèlement à ce volet axé sur la construction, le Canada s'est engagé à verser 16,5 millions de dollars pour la formation initiale et le perfectionnement des hauts fonctionnaires de la Police nationale d'Haïti. De leur côté, les enquêteurs et les commissaires bénéficieront d'une formation en gestion, ce qui permettra à la Police nationale d'accroître sa capacité à assurer la sécurité du peuple haïtien.

Durant son séjour en Haïti, la ministre Oda a rencontré le président René Préval, le premier ministre Bellerive et d'autres membres du gouvernement haïtien, ainsi que des représentants de la communauté internationale. Elle a eu l'occasion d'expliquer les engagements du Canada pour appuyer le plan d'action national du gouvernement d'Haïti en matière de redressement et de développement.

« Le gouvernement du Canada fera sa part pour aider les Haïtiens et il participera activement aux efforts de reconstruction et de développement de leur pays », a affirmé la ministre Oda. L'aide consentie par le Canada respectera les principes de responsabilité et de transparence, en plus d'être orientée vers les priorités des Haïtiens telles qu'elles sont énoncées dans le plan d'action national d'Haïti, qui a été présenté à la Conférence internationale des donateurs, à New York, le 31 mars dernier.

— 30 —

Renseignements :

Jessica Fletcher
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca

Gaëlle Delaquis
Chargée des Affaires publiques et culturelles
Ambassade du Canada en Haïti
Téléphone : + 509-3702-9916
Courriel : gaelle.delaquis@international.gc.ca

Fiche d'information

Aide humanitaire

La ministre Oda a annoncé que le Canada fournira 65,15 millions de dollars à la Société canadienne de la Croix-Rouge et à la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, ainsi qu'à des organismes des Nations Unies et à des organisations non gouvernementales pour appuyer des activités d'aide humanitaire. Elle a également annoncé la mise en place d'importants projets, soit la construction de l'hôpital des Gonaïves et de l'Académie nationale de police ainsi que la création d'un programme de formation à l'intention de la Police nationale haïtienne.

Les fonds seront attribués aux organismes suivants :

  • Croix-Rouge
    • Une somme de 40,92 millions de dollars sera versée à la Société canadienne de la Croix-Rouge et à la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pour fournir des logements temporaires à 15 000 familles dans le besoin à Jacmel, à Léogâne et à Port-au-Prince.
  • Organismes des Nations Unies
    • Une somme de 6,58 millions de dollars sera accordée au Programme des Nations Unies pour le développement afin qu'il puisse jouer un rôle essentiel dans la mise en place d'un site centralisé à Haïti, destiné à recevoir et à traiter d'énormes quantités de débris laissés par le séisme. On estime que ces débris totalisent 1,4 million de tonnes à Léogâne, 300 000 tonnes à Jacmel et 700 000 tonnes à Petit-Goâve.
    • Un montant de 4 millions de dollars sera versé au Programme alimentaire mondial afin de fournir du transport aérien et du soutien logistique essentiels pour permettre aux secours d'atteindre les endroits autrement inaccessibles et d'y réaliser des activités humanitaires.
    • Un total de 750 000 dollars sera accordé au Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies afin qu'il puisse jouer un rôle prépondérant dans la coordination des activités de secours internationales et locales en vue d'assurer une réponse efficace aux besoins humanitaires.
  • Organisations non gouvernementales
    • Un total de 2 millions de dollars sera attribué à Oxfam-Québec pour fournir des services d'approvisionnement en eau et d'assainissement de base ainsi que des articles non alimentaires (comme des couvertures, des trousses d'hygiènes, du savon et des moustiquaires) afin de répondre aux besoins urgents d'environ 70 000 personnes vulnérables touchées par le séisme.
    • Une somme de 4,1 millions de dollars sera accordée à Aide à l'enfance-Canada pour offrir des services de protection et d'éducation afin de répondre aux besoins d'environ 42 560 enfants vulnérables.
    • Un total de 6,8 millions de dollars sera versé à Vision mondiale pour fournir des articles non alimentaires (comme des trousses d'hygiène et des moustiquaires) et des abris semi-permanents afin de répondre aux besoins de plus de 55 000 personnes.

Reconstruction et développement

En réponse aux priorités stratégiques établies par le gouvernement haïtien en matière de santé et de sécurité, la ministre Oda et le premier ministre Bellerive ont signé un protocole d'entente de 20 millions de dollars pour la construction d'un hôpital provincial aux Gonaïves. La contribution du Canada représente une étape importante vers le rétablissement des services de santé essentiels aux Gonaïves, le tout dans un emplacement plus sûr, conformément au plan d'action du gouvernement haïtien.

La ministre Oda a également annoncé la construction de l'Académie nationale de police à Ganthier, une ville près de la capitale Port-au-Prince. Ce projet de 18,1 millions de dollars permettra de construire les infrastructures, de fournir le matériel, l'équipement, les outils et la formation nécessaires au personnel technique et au personnel d'entretien, ainsi que de remettre en état la route d'accès et les viaducs qui mènent au site, conformément au plan d'action du gouvernement haïtien.

Parallèlement à ce projet de construction, le Canada s'est engagé à verser 16,5 millions de dollars pour la formation initiale et le perfectionnement des cadres de la Police nationale haïtienne. Les inspecteurs et les commissaires participeront à des programmes de formation de qualité, ce qui permettra à la Police nationale haïtienne d'accroître sa fiabilité et sa capacité à assurer la sécurité de la population haïtienne.

Engagement du Canada

Le Canada offre un soutien de longue date à Haïti. Le gouvernement du Canada continuera à aider le peuple haïtien en participant activement à la reconstruction et au développement de son pays.

Avant le séisme dévastateur qui a frappé Haïti, le Canada avait déjà engagé 555 millions de dollars de 2006 à 2011 pour y soutenir le développement, ce qui en faisait le deuxième plus important donateur d'aide bilatérale dans ce pays. Dans les jours suivant le séisme, le Canada a immédiatement offert 85 millions de dollars additionnels en aide humanitaire d'urgence.

En outre, lors de la Conférence internationale des donateurs tenue à New York le 31 mars dernier, le Canada a promis 400 millions de dollars additionnels pour les activités de secours, de redressement et de reconstruction en Haïti au cours des deux prochaines années.

Une évaluation des besoins après la catastrophe a été réalisée par la communauté internationale, en collaboration le gouvernement haïtien. Elle a permis de cerner les besoins immédiats et les priorités à plus long terme qui ont fait l'objet de discussions à la Conférence internationale des donateurs. Les résultats seront intégrés au plan d'action du gouvernement d'Haïti pour la reconstruction et le développement, sur lequel se fondera l'Agence canadienne de développement international (ACDI) pour établir les priorités dans ses projets de reconstruction.