Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Le gouvernement Harper stimule la production alimentaire et la croissance économique en Afrique

Le 22 avril 2013

Le secrétaire parlementaire Pierre Lemieux souligne la Journée de la Terre

Alfred (Ontario) — Au fur et à mesure que les foyers africains amélioreront leur capacité de s'adapter aux répercussions de la déforestation et aux effets du climat sur la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance, ils seront en meilleure position pour accroître leur production alimentaire et leurs revenus. Pour souligner la Journée de la Terre, Pierre Lemieux, député de la circonscription de Glengarry­Prescott-Russell et secrétaire parlementaire du ministre de l'Agriculture, a annoncé aujourd'hui une initiative en agroforesterie qui permettra d'améliorer la production alimentaire, de réduire la pauvreté et d'aider des familles africaines à s'adapter aux défis climatiques en République démocratique du Congo.

« Aujourd'hui, nous avons la chance d'aider certaines des personnes les plus démunies de la planète qui vivent des situations difficiles en raison de phénomènes météorologiques extrêmes, a affirmé le secrétaire parlementaire Lemieux, au nom de l'honorable Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale. Le Canada est résolu à aider les populations vulnérables d'Afrique à améliorer leur capacité de s'adapter aux risques liés au climat. Pour ce faire, il mettra en œuvre des mesures de développement novatrices et efficaces qui aideront à garantir un accès durable aux vivres et aux moyens de subsistance. »

À la suite d'un appel de propositions réalisé en 2012, le campus d'Alfred de l'Université de Guelph a été retenu pour diriger un projet visant à réduire la pauvreté et à accroître l'autosuffisance alimentaire en République démocratique du Congo. Le projet permettra d'accroître la production de charbon de bois renouvelable dans des exploitations agricoles qui font la plantation intercalaire d'acacia, de manioc et de maïs. Vingt diplômés de l'Institut des sciences agrovétérinaires de Kinshasa et 200 ménages des environs, en République démocratique du Congo, seront formés en agroforesterie et en entrepreneuriat. Cette formation, axée sur la commercialisation des produits agricoles, aidera à créer plus d'emplois à Kinshasa et dans les environs. Elle contribuera également à répondre en partie aux besoins en matière de vivres et d'énergie des collectivités vivant à l'extérieur de la capitale. Les diplômés de l'Institut auront accès à une parcelle de terre sur laquelle ils pourront mettre à l'essai le modèle agroforestier du projet. Il s'agit là d'une initiative très prometteuse, car elle leur permettra de générer jusqu'à 15 000 $ chacun en revenu.

« Il n'y a pas de meilleure occasion que la Journée de la Terre pour mettre en lumière ce projet d'agroforesterie prometteur qui permettra de s'attaquer avec efficacité aux enjeux en matière de changements climatiques tout en garantissant la sécurité alimentaire et la croissance économique pour l'avenir des populations de la République démocratique du Congo, » a affirmé Axel Alliez, gestionnaire de projets internationaux, au campus d'Alfred de l'Université de Guelph. « Le campus d'Alfred de l'Université de Guelph aimerait saluer le gouvernement du Canada et le remercier de son appui à cette importante initiative, laquelle rendra possible la mise à l'essai d'un modèle agroforestier efficace afin d'accroître les récoltes et d'offrir à la population des environs de Kinshasa une source d'énergie renouvelable, le charbon de bois. »

Outre l'annonce d'aujourd'hui, le Plan d'action économique de 2013 a réitéré l'engagement du Canada à l'égard de la sécurité alimentaire et de la réduction de la pauvreté. Le gouvernement Harper y a aussi annoncé que les responsabilités du ministre et la priorité accordée au développement international et à l'aide humanitaire seraient, pour la première fois, inscrites dans une loi. Le nouveau ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement rendra l'aide internationale du Canada plus ciblée, efficace et mieux harmonisée avec les objectifs de la politique étrangère de notre pays.

Pour obtenir plus de renseignements sur l'appel de propositions réalisé en 2012, veuillez consulter les partenaires du Fonds canadien pour la résilience climatique en Afrique de l'ACDI.

— 30 —

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Daniel Bezalel Richardsen
Attaché de presse du ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : danielbezalel.richardsen@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA