Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Le Canada réagit aux inondations qui frappent la Namibie

Le 5 avril 2013

Ottawa — Le Canada étant un pays compatissant, il apportera une aide vitale immédiate à environ 11 000 personnes victimes des inondations qui frappent la région de la Namibie appelée Caprivi, a annoncé l'honorable Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale. Le Canada fournira, aux populations déplacées, un soutien pour l'approvisionnement en eau potable et les services d'assainissement, de même que des abris et des articles ménagers de première nécessité.

« L'aide humanitaire qu'apporte le Canada incarne de manière concrète le meilleur des valeurs canadiennes, a déclaré le ministre Fantino. Le Canada s'assure ainsi que les familles touchées par cette crise reçoivent des secours immédiats. »

Le Plan d'action économique 2013 réitère l'engagement du Canada à l'égard des travaux humanitaires, comme ce soutien à la population de la Namibie. Comme le stipule le Plan d'action, le nouveau ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement conservera le mandat de réduction de la pauvreté et de soutien humanitaire.

« L'aide humanitaire qu'apporte le Canada est déterminante pour ce qui est d'améliorer l'existence des personnes les plus démunies partout dans le monde, a ajouté le ministre Fantino. Le Canada ne laisse personne derrière et il continuera de surveiller la situation afin de s'assurer que l'on subvient aux besoins humanitaires en Namibie. »

De fortes pluies ont entraîné une hausse record du niveau des eaux du fleuve Zambèze, causant des inondations et forçant, jusqu'à maintenant, environ 2 500 familles à quitter leur foyer. Ce nombre devrait augmenter puisque les pluies continuent de tomber. Les inondations ont détruit des maisons, des infrastructures locales, notamment des cliniques, et des cultures.

Le Canada offrira au cours des quatre prochains mois du soutien à environ 11 000 personnes victimes des inondations. Il s'assurera que les besoins urgents sont satisfaits, notamment en fournissant un accès à l'eau potable et à des installations sanitaires, des matériaux pour construire des abris d'urgence, ainsi que des articles non alimentaires (comme des bidons et des trousses de cuisine), par l'entremise de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

— 30 —

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Daniel Bezalel Richardsen
Attaché de presse du ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : danielbezalel.richardsen@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA


Fiche d'information

De fortes pluies et une hausse record du niveau des eaux du bassin versant du fleuve Zambèze ont provoqué des inondations dans la région de la Namibie appelée Caprivi, inondant des résidences et des infrastructures locales, notamment des cliniques ainsi que des cultures. Le 16 mars 2013, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge lançait un appel en faveur du Fonds d'urgence pour les secours lors de catastrophe afin d'aider la Croix-Rouge de la Namibie à fournir, pendant quatre mois, une aide immédiate à environ 11 000 personnes (2 500 familles victimes des inondations).

La somme de 30 000 $ annoncée aujourd'hui servira à financer les opérations de secours, de manière à assurer l'accès des victimes des inondations à de l'eau potable et à des installations sanitaires, à promouvoir l'hygiène, à assurer la surveillance des maladies ainsi qu'à fournir des matériaux pour des abris d'urgence et des articles non alimentaires (comme des bidons et des trousses de cuisine).

Programme d'assistance humanitaire internationale

Par l'intermédiaire de son Programme d'assistance humanitaire internationale, l'ACDI cherche à sauver des vies, à alléger la souffrance et à préserver la dignité des personnes touchées par des conflits et des catastrophes naturelles, grâce à des interventions appropriées, rapides et efficaces.