Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Projets de plus de 2 millions de dollars

Le 23 décembre 2011, le gouvernement du Canada a annoncé son soutien qui vise à réduire davantage la pauvreté et à aider les populations les plus vulnérables du monde. Ce soutien est offert avec l'appui de l'ex-ACDI (maintenant MAECD) et par l'entremise d'organisations canadiennes.

Le soutien annoncé se répartit comme suit : jusqu'à 111,7 millions de dollars seront consacrés à des projets de plus de 2 millions de dollars et jusqu'à 30,7 millions de dollars iront à des projets de moins de 2 millions de dollars.


Association du Barreau canadien
Pays : Tanzanie et Ouganda

Le but de ce projet est de donner à 12 000 enfants et jeunes (filles et garçons) un meilleur accès à la justice à titre de bénéficiaires directs en Tanzanie et en Ouganda. Les enfants et les jeunes représentent entre 43 % et 49 % de la population dans chacun de ces pays, et ils sont confrontés à de sérieux obstacles comme l'accès restreint aux soins de santé et à l'éducation, les répercussions du VIH/sida, la discrimination à l'égard des filles, le travail des enfants, la violence familiale, la mutilation des organes génitaux féminins, les attouchements et agressions sexuels et la traite des enfants. Pour remédier à ses problèmes et accroître la sécurité des enfants et des jeunes, le projet renforcera le contenu et l'application des lois axées sur la protection des droits des enfants, augmentera la disponibilité, la sensibilisation et la qualité des services d'aide juridique pour les enfants et les jeunes, et améliorera l'efficacité des procédures judiciaires et des recours prévus par la loi qui touchent les enfants et les jeunes. (Jusqu'à 4 402 000 $ sur 5 ans)

Association des coopératives du Canada
Pays : Rwanda

Le projet sur la croissance des coopératives agricoles au Rwanda vise à accroître la sécurité alimentaire pour les populations rurales vulnérables dans sept districts du Rwanda (Nyanza, Gisagara, Nyamagabe, Ruhango, Muhanga, Kamonyi et Bugesera). Plus de 22 000 ménages en bénéficieront directement et 132 000 personnes indirectement. Misant sur le succès d'un projet pilote de trois ans qui a mis à contribution les coopératives agricoles au Rwanda, le projet permettra d'améliorer la production agricole, la productivité et la capacité de commercialisation de 15 coopératives et de leurs membres. Entre autres, on veillera à aider les petits exploitants agricoles ruraux, qui font partie de coopératives, à améliorer la qualité et la quantité de nourriture qu'ils produisent, à augmenter le revenu des ménages, et à accroître la résilience des ménages et des collectivités. (Jusqu'à 3 403 000 $ sur 5 ans)

Bureau de fiducie de l'Église presbytérienne au Canada (en anglais)
Pays : Malawi

Le programme « Bâtir des moyens de subsistance durables » vise les personnes pauvres et marginalisées au Malawi. L'objectif de ce programme est d'augmenter les possibilités économiques chez les personnes pauvres au moyen d'initiatives axées sur la création de moyens de subsistance durables qui leur permettront d'accroître leur revenu familial. Plus particulièrement, le programme permettra aux femmes et aux hommes d'acquérir des compétences qui les aideront à améliorer leur rendement en bénéficiant d'une formation professionnelle en vue d'obtenir un emploi, de mettre sur pied une microentreprise ou d'accroître la productivité agricole. Afin d'optimiser les résultats du programme dans ces secteurs, des investissements sont prévus dans l'éducation pour aider les enfants à acquérir les connaissances de base qui leur permettront de bénéficier d'une formation approfondie à l'avenir, et dans les soins de santé de base pour contribuer à réduire l'incidence des problèmes de santé qui affectent le rendement, particulièrement auprès des femmes. (Jusqu'à 931 000 $ sur 5 ans)

CARE Canada
Pays : Bolivie, Éthiopie, Ghana, Mali et Mozambique

Le projet LINKAGES est axé sur la sécurité alimentaire et la nutrition, ainsi que sur le développement économique et des entreprises. Il vise à accroître la sécurité des modes de subsistance et la résilience des personnes vulnérables dans ces pays d'Afrique et d'Amérique latine. Dans le cadre du projet, on aura recours à une diversité de stratégies pour améliorer et augmenter, de manière durable sur le plan de l'environnement, les intrants productifs dont disposent ces pays, afin de réduire leur vulnérabilité et d'accroître leur capacité de composer avec les revers. Le projet permettra d'augmenter la quantité et la qualité des aliments disponibles, d'accroître le niveau de revenu et sa gestion au moyen de débouchés économiques plus diversifiés, et de diffuser les meilleures pratiques, tout en ayant recours aux données probantes pour améliorer les programmes dans leur ensemble. On se penchera également sur les lacunes dans les économies locales et on veillera à suppléer la production agricole par d'autres modes de subsistance à l'extérieur de la ferme. (Jusqu'à 6 204 000 $ sur 5 ans)

Christian Children's Fund of Canada (en anglais)
Pays : Éthiopie

Le projet LEAP (Lead for Education Achievement and Progress) du Christian Children's Fund of Canada vise à améliorer le niveau de scolarité des enfants dans les districts de Tarma Ber, d'Adaa et d'Arsi Negele en Éthiopie, où les besoins en éducation sont grands (les taux d'achèvement du premier cycle primaire sont de 50 % inférieurs aux moyennes nationales). Un total de 156 000 personnes bénéficieront de ce projet, dont près de 90 % sont des enfants (et presque la moitié, des filles). Il profitera indirectement à 86 000 personnes qui sont des chefs de famille comptant des enfants qui fréquentent des centres d'éducation et de soins de la petite enfance et des écoles primaires. (Jusqu'à 4 000 000 $ sur 5 ans)

Christian Reformed World Relief Committee (CRWRC)
Pays : Honduras, Mali, Bangladesh, Tanzanie, Mozambique

Le projet du CRWRC vise à régler les problèmes de pauvreté rurale auxquels sont confrontés plus de 65 000 bénéficiaires directs, dont 56 % sont des femmes et des filles. Ces problèmes sont principalement causés par des conditions climatiques instables, une baisse de la fertilité des sols, le manque d'intrants agricoles et de régime foncier, le manque de compétences pour l'emploi, et le faible accès des petites entreprises au crédit. Le CRWRC travaillera avec 12 organisations non gouvernementales locales et des membres de collectivités choisies dans le cadre de trois activités de développement complémentaires qui porteront sur la sécurité alimentaire, la croissance économique et la capacité de gouvernance communautaire, afin d'améliorer la sécurité alimentaire et le bien-être économique de ménages vulnérables au Honduras, au Mali, au Bangladesh, en Tanzanie et au Mozambique. (Jusqu'à 5 611 000 $ sur 5 ans)

Digital Opportunity Trust (DOT) (en anglais)
Pays : Éthiopie, Kenya, Rwanda, Tanzanie, Ouganda

L'entreprise DOT aidera 88 000 jeunes femmes et jeunes hommes en Afrique à prendre les rênes des changements économiques, afin de créer de nouvelles entreprises, d'augmenter le revenu des individus et des ménages, et d'accroître l'accès aux services et aux capitaux d'expansion des entreprises en Éthiopie, au Kenya, au Rwanda, en Tanzanie et en Ouganda. Pour ce faire, on renforcera les compétences pour l'emploi de jeunes femmes et de jeunes hommes, on accroîtra le nombre de nouvelles entreprises socioéconomiques communautaires, et on améliorera la mise en œuvre de programmes de développement économique et de préparation au travail par les partenaires locaux de DOT et les organisations communautaires avec lesquelles ces derniers collaborent dans le cadre du projet. (Jusqu'à 6 900 000 $ sur 3 ans)

EauVive (en anglais)
Pays : Éthiopie, Kenya et Ouganda

Le programme scolaire WASH en Afrique de l'Est est axé sur les questions relatives à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène dans les écoles rurales et urbaines en Éthiopie, au Kenya et en Ouganda. Dans le cadre de ce programme qui est mis en œuvre en partenariat avec neuf organisations locales, 183 écoles primaires recevront du soutien pendant une période de cinq ans. Parmi les activités prévues : la construction de puits et de latrines et des séances de formation sur l'hygiène. On estime que 132 000 élèves et membres du personnel scolaire seront les bénéficiaires directs de ce programme. En outre, on estime que 260 000 parents, responsables des soins et autres membres de la collectivité seront les bénéficiaires indirects du programme, dont le but est d'améliorer la santé des filles, des garçons, des femmes et des hommes. (Jusqu'à 5 200 000 $ sur 5 ans)

Fondation canadienne contre la faim (CHF) (en anglais)
Pays : Éthiopie

La CHF et son partenaire local, l'Organisation pour le relèvement et le développement à Amhara (ORDA), viendront en aide à 36 000 agriculteurs pauvres — soit des producteurs (hommes et femmes), de petits entrepreneurs et leurs familles, en accroissant la productivité agricole, les sources et les niveaux de revenu, et la capacité locale d'appuyer les activités de développement. Pour ce faire, ils veilleront à générer des modes de subsistance durables, à favoriser une participation plus équitable des femmes aux prises de décisions, et à réduire les inégalités ce qui a trait à l'accès aux ressources et aux bienfaits du développement. Le projet vise à accroître la sécurité alimentaire au moyen de l'aide alimentaire, de la nutrition et de l'agriculture. (Jusqu'à 5 700 000 $ sur 5 ans)

Fondation canadienne pour la vérification intégrée (CCAF-FCVI Inc.)
Pays : Vietnam, Tanzanie, Ghana et Cameroun

Le Programme international de surveillance législative vise à optimiser les dépenses publiques en mettant en place une capacité durable de surveillance législative et de vérification au sein des institutions supérieures de contrôle et des comités des comptes publics de quatre pays, pour contrer la corruption, améliorer la gouvernance et la reddition de comptes, et concentrer les ressources sur les résultats. Le projet permettra de créer des réseaux et des partenariats entre les bureaux de vérification canadiens et étrangers et leurs institutions représentantes, les comités des comptes publics au Canada et à l'étranger, et les donateurs. On veillera à mener des vérifications juricomptables et environnementales, à fournir des possibilités de stages auprès de bureaux de vérification au Canada et à appuyer les comités de comptes publics et d'autres comités de surveillance. (Jusqu'à 8 800 000 $ sur 5 ans)

Fonds du Primat pour le secours et le développement mondial (en anglais)
Pays : Mozambique, Tanzanie et Burundi

Le premier objectif de ce projet est d'améliorer la santé des populations de 59 villages ruraux du Mozambique, de la Tanzanie et au Burundi en améliorant l'accès aux soins de santé primaire et à l'eau potable, en faisant la promotion des saines habitudes de vie et en améliorant le rendement des petits exploitants agricoles. Le projet contribuera à augmenter le nombre de travailleurs communautaires dans le secteur de la santé, à fournir des vélos-ambulances aux villages éloignés, à construire ou à rénover des infrastructures de santé de base dans les zones où les besoins sont les plus criants et à améliorer l'accès à de l'eau potable en creusant ou rénovant des puits. De plus, le projet permettra d'éduquer les femmes, les hommes et les enfants sur la santé génésique, la nutrition et l'hygiène, la santé maternelle et infantile, le VIH/sida et l'égalité entre les femmes et les hommes. Par ailleurs, les exploitants agricoles pourront recevoir de la formation sur les meilleures pratiques en matière d'agriculture durable. (Jusqu'à 8 100 000 $ sur 5 ans)

Habitat pour l'humanité Canada
Pays : Haïti

Habitat pour l'humanité Canada collabore avec Habitat pour l'humanité Haïti (HFHH) afin d'accroître la capacité de microentreprises et de petites et moyennes entreprises (MPME) de répondre à la demande de logements et d'infrastructures connexes, et de renforcer les activités créatrices de revenu, comme les emplois dans les collectivités, tout en aidant les Haïtiens à bâtir de meilleurs logements de remplacement. Au total, 3 400 Haïtiens bénéficieront directement du projet, lequel sera mis en œuvre dans le domaine de la construction, à Léogâne et dans le grand Port-au-Prince, villes qui ont toutes deux été très durement touchées par le séisme. Le projet permettra d'accroître la capacité des individus et des MPME de répondre à la demande de logements et d'infrastructures connexes, et de faire en sorte que les collectivités, les familles et les municipalités soient mieux en mesure de gérer les besoins en construction. (Jusqu'à 2 400 000 $ sur 3 ans)

Humber Institute of Technology and Advanced Learning (en anglais)
Pays : Indonésie

Dans le cadre du projet de Stratégie de développement économique au Sulawesi, le Humber Institute of Technology and Advanced Learning (SEDS) vise à renforcer la capacité de sept universités du Sulawesi de concevoir et de fournir un enseignement en entrepreneuriat appliqué qui produira des diplômés capables de démarrer leurs propres entreprises. Au total, 1 000 entrepreneurs bénéficieront de ce projet, qui permettra de fournir des services de soutien aux PME au moyen de la création de réseaux d'intervenants qui comptent entre autres des commerces, des regroupements d'entreprises, des banques et des médias. (Jusqu'à 3 750 000 $ sur 5 ans)

International Development Enterprises Association Inc. (IDE) (en anglais)
Pays : Éthiopie, Ghana, Cambodge

Le projet de l'entreprise IDE Canada sur l'innovation au service de la prospérité en milieu rural, qui sera mis en œuvre dans trois pays et échelonné sur cinq ans, permettra d'améliorer directement le revenu et la sécurité alimentaire de 21 000 petits exploitants agricoles en Éthiopie, au Ghana et au Cambodge. Pour ce faire, on effectuera des investissements ciblés dans la création et la formation de fournisseurs privés de services et de produits axés sur les petits exploitants agricoles, qui continueront de fournir des services et des produits après l'achèvement du projet. En travaillant avec des entrepreneurs locaux et des fournisseurs de services du secteur privé afin d'introduire des innovations dans la chaîne d'approvisionnement, et en offrant des débouchés commerciaux de plus grande valeur aux agriculteurs, IDE permet à un nombre important et croissant de petits exploitants agricoles d'accroître leur productivité, d'augmenter leurs prix, et d'utiliser pleinement leurs terres, l'eau et la main-d'œuvre. (Jusqu'à 3 500 000 $ sur 5 ans)

Lundin for Africa (en anglais)
Pays : Ghana, Mali, Sénégal

Le projet sur le mécanisme d'assistance technique permettra de fournir une assistance technique à 30 petites et moyennes entreprises (PME) dans le secteur de l'industrie agricole, ce qui mènera à la création de 5 200 emplois. Ce projet permettra de contribuer à la croissance soutenue des PME dans le secteur de l'industrie agricole, de stimuler la croissance économique durable, d'accroître le revenu et la sécurité alimentaire pour les petits exploitants agricoles et de créer des emplois pour les jeunes. (Jusqu'à 4 500 000 $ sur 5 ans)

Organisation canadienne pour l'éducation au service du développement (CODE)
Pays : Éthiopie, Tanzanie, Ghana, Mali

Le projet Reading de CODE est un projet d'alphabétisation qui associe l'accès à du matériel de lecture de qualité et des enseignants qui ont les compétences requises pour utiliser ce matériel. Avec ses partenaires en Éthiopie, en Tanzanie, au Ghana et au Mali l'organisation vise à accroître les compétences des enseignants et des bibliothécaires dans plus de 1 500 écoles et bibliothèques, à trouver et à fournir des livres, et à améliorer les possibilités d'apprentissage de 727 000 enfants. Le projet permet aussi de relier les entreprises d'édition nationales à des réseaux d'éducation pour créer une culture durable de l'alphabétisation, une culture que l'on reconnaît, dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le développement, comme un moyen de garantir l'avenir de tous les enfants et de tous les jeunes, et comme un pilier du développement social et de la prospérité économique. (Jusqu'à 4 411 200 $ sur 5 ans)

Saskatchewan Institute of Applied Science and Technology (en anglais)
Pays : Ukraine

Les nouveaux emplois en Ukraine sont principalement créés dans le secteur privé, au sein des microentreprises et des petites et moyennes entreprises (MPME). Ces dernières ne bénéficient pas de liens solides avec le système de formation professionnelle du secteur public. Le projet proposé visera, d'une part, à aider les diplômés des institutions de formation professionnelle à approfondir leurs compétences, et d'autre part, à renforcer les capacités des institutions d'améliorer l'accès à la formation pour les femmes et d'autres groupes désignés d'équité en matière d'emploi — particulièrement dans les zones désavantagées sur le plan. Le projet améliorera les programmes axés sur le milieu des affaires dans trois institutions ciblées en misant sur la création de liens solides et mutuellement bénéfiques entre les intervenants des gouvernements, des collectivités et du secteur privé, l'apport de nouvelles ressources en enseignement, la révision des programmes de formation et la formation des formateurs. (Jusqu'à 4 000 000 $ sur 3 ans)

Société canadienne de la Croix-Rouge
Pays : Kenya et Libéria

La Société canadienne de la Croix-Rouge et ses partenaires au Kenya et au Libéria collaboreront avec les ministères de la Santé de ces pays pour mettre en œuvre un programme de gestion intégrée des cas en milieu communautaire, l'un des principaux mécanismes qui permettent d'améliorer la santé des femmes enceintes, des nouveau-nés et des enfants dans 44 collectivités rurales difficiles d'accès. Le projet bénéficiera à 66 000 personnes, dont 12 000 enfants de moins de cinq ans et 26 000 femmes en âge de procréer, dans le district de West Pokot au Kenya, et dans les comtés de Bomi, de Gbarpolu et de Grand Gedeh au Libéria. Les comités de santé communautaire sélectionneront des bénévoles/travailleurs de la santé communautaire qui seront supervisés par le ministère de la Santé. Ces derniers seront formés aux soins de santé communautaire de base et aux premiers soins, afin de pouvoir traiter des enfants malades ou de les diriger vers d'autres centres de soins, et de garantir ainsi l'accès des collectivités à des médicaments essentiels et à des services de soins de santé de base. (Jusqu'à 4 120 000 $ sur 2 ans)

Société de coopération pour le développement international (SOCODEVI)
Pays : Bolivie, Pérou et Vietnam

Le Programme de partenariat coopératif et mutualiste 2012-2017 a pour but d'améliorer les conditions de vie de plus de 87 000 membres parmi le réseau des coopératives et des mutuelles membres. Les bienfaits du projet sont conformes à deux enjeux clés de développement : la réduction de la pauvreté au moyen de la croissance économique durable et l'accroissement de la sécurité alimentaire au moyen de l'amélioration du développement agricole durable. (Jusqu'à 7 147 500 $ sur 5 ans)

Société de partage (SOPAR) — LIMBOUR
Pays : Inde

Le projet contribuera à améliorer les conditions de vie des populations des villages les plus pauvres de l'État de l'Andhra Pradesh, en Inde, en misant sur le développement durable axé sur la communauté. Le projet soutiendra 1 000 villages au moyen d'investissements dans les gens et les collectivités. Parmi les objectifs : améliorer la santé des mères et leur capacité à prendre soin de leurs enfants; aider les écoles à améliorer l'environnement d'apprentissage; accroître la santé de la collectivité en améliorant l'approvisionnement en eau et l'assainissement; augmenter les possibilités socioéconomiques pour les femmes et les jeunes; appuyer les petits exploitants agricoles pour qu'ils augmentent leur production agricole et leur offrir de la formation sur les méthodes biologiques. De plus, le projet permettra d'améliorer l'autonomisation des communautés rurales pauvres et leurs conditions de vie. On estime que ce projet aidera 277 000 personnes dans les régions rurales. (Jusqu'à 4 900 000 $ sur 5 ans)

Street Kids International (SKI) (en anglais)
Pays : Éthiopie

L'organisation Street Kids International et des partenaires locaux appuieront les organismes œuvrant auprès des jeunes à établir des réseaux d'échange de pratiques afin de réunir leurs ressources et de renforcer leurs services axés sur les moyens de subsistance et les compétences en affaires. Plus particulièrement, le projet visera l'inclusion de 4 000 jeunes marginalisés dans les activités socioéconomiques en Éthiopie. Les jeunes parrainés par les membres du réseau d'échange de pratiques recevront de la formation sur les compétences essentielles, la planification des affaires, la création de réseaux d'entreprises et les économies. Le projet permettra au réseau d'échange de pratiques de former des formateurs spécialisés ainsi que des encadreurs (adultes et jeunes) dans le but de maintenir la qualité des services auprès des jeunes. (Jusqu'à 741 000 $ sur 5 ans)

Vision Mondiale Canada
Pays : Mali, Ghana, Sénégal et Sierra Leone

Le projet vise à améliorer la sécurité alimentaire de 184 000 femmes, 173 000 hommes et 247 000 enfants dans les collectivités pauvres au Mali, au Ghana, au Sénégal et en Sierra Leone au moyen d'une approche systémique. Pour ce faire, les activités prévues seront axées sur l'adoption accrue de pratiques agricoles qui favorisent les moyens de subsistance durables, et sur l'amélioration de l'efficacité et de l'utilisation des services agricoles chez les populations rurales pauvres. (Jusqu'à 11 300 000 $ sur 5 ans)

War Child Canada (en anglais)
Pays : Soudan du Sud

Le but du projet « Un avenir meilleur pour les jeunes vulnérables » est d'accroître l'autonomie des jeunes pour qu'ils soient plus productifs sur le plan économique et qu'ils participent davantage à la vie dans leur collectivité. Pour y arriver, le projet contribuera à renforcer les compétences essentielles des jeunes comme la lecture, l'écriture et le calcul, à améliorer les moyens de subsistance des jeunes grâce à la formation axée sur les compétences et le développement des affaires, et à sensibiliser la population aux aptitudes de leadership des jeunes. Le projet misera sur l'éducation, la formation axée sur les compétences, le développement des affaires selon les marchés et la promotion des jeunes en tant que leaders au sein de la collectivité. (Jusqu'à 1 692 000 $ sur 5 ans)