Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Le Canada réagit au cyclone tropical Haruna

Le 12 mars 2013

Ottawa (Ontario) ― Le Canada offre une aide vitale d'urgence aux habitants de Madagascar touchés par le cyclone tropical Haruna, a annoncé l'honorable Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale. Au cours des quatre prochains mois, environ 10 000 personnes auront accès à des abris temporaires, à du soutien médical d'urgence et à des services d'approvisionnement en eau et d'assainissement.

« Le Canada travaille afin que les personnes dans le besoin obtiennent l'aide humanitaire nécessaire, a déclaré le ministre Fantino. Nous tentons de répondre aux besoins urgents afin d'alléger les souffrances des victimes de cette catastrophe à Madagascar. »

Le cyclone tropical Haruna a frappé la pointe sud de Madagascar le 22 février 2013, causant de vastes inondations et la destruction d'infrastructures locales, de demeures et d'édifices publics. Plus de 22 500 personnes ont été touchées, et ce nombre devrait s'accroître. Environ 10 000 personnes sont maintenant sans domicile et, selon des rapports des Nations Unies, plus de 20 personnes sont décédées.

Le gouvernement Harper continuera de suivre la situation afin de subvenir aux besoins humanitaires des personnes touchées et d'apporter une aide supplémentaire au besoin.

― 30 ―

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Daniel Bezalel Richardsen
Attaché de presse du ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : danielbezalel.richardsen@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA


Fiche d'information

Le 22 février 2013, le cyclone tropical Haruna a frappé la pointe sud-ouest de Madagascar alors qu'il était de catégorie 2 (vents de 154 à 177 km/h), puis est retourné dans l'océan Indien en touchant sur son passage la côte sud-est du pays le 23 février. Les pluies torrentielles ont causé de vastes inondations et la destruction d'infrastructures, de demeures et d'édifices publics. Selon des rapports du gouvernement malgache et des Nations Unies, 23 personnes sont décédées, 81 personnes sont blessées, au moins 10 000 personnes sont sans domicile et plus de 22 500 personnes ont été touchées. Ces chiffres devraient s'accroître au cours des prochains jours.

Le 1er mars 2013, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a lancé une opération dans le cadre du Fonds pour les secours d'urgence en cas de catastrophe pour aider la Société de la Croix-Rouge malgache à fournir une aide immédiate à environ 10 000 bénéficiaires (2 000 ménages) pendant quatre mois. L'opération permettra d'offrir des abris temporaires, du soutien médical d'urgence et des services d'approvisionnement en eau et d'assainissement. Par l'entremise d'un projet qu'elle finance et qu'elle mène en collaboration avec la Société canadienne de la Croix-Rouge (le « Fonds d'assistance d'urgence en cas de désastre »), l'ACDI a accordé une contribution de 30 000 $ pour cette opération.

Programme d'assistance humanitaire internationale

Par l'intermédiaire de son Programme d'assistance humanitaire internationale, l'ACDI cherche à sauver des vies, à alléger la souffrance et à préserver la dignité des personnes touchées par des conflits et des catastrophes naturelles, grâce à des interventions appropriées, rapides et efficaces.