Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Le Canada fournit une aide humanitaire à la population de la Birmanie (Myanmar)

Le 8 juin 2013

TORONTO — Des dizaines de milliers de Birmans vivent dans une situation de crise en raison de la violence et du conflit, qui ont entraîné des déplacements à grande échelle et une aggravation des conditions humanitaires. Aujourd'hui, le ministre d'État (Réforme démocratique), l'honorable Tim Uppal, a annoncé, au nom du ministre de la Coopération internationale, l'honorable Julian Fantino, une aide vitale en réponse aux appels humanitaires lancés en faveur de la population birmane.

« Malgré certains récents changements politiques positifs en Birmanie, la situation humanitaire dans de nombreuses zones frontalières du pays demeure très difficile, a déclaré le ministre Uppal. Le soutien du Canada aidera à fournir une aide humanitaire vitale, y compris de la nourriture, de l'eau, un abri et des services de protection, aux personnes les plus vulnérables touchées par le conflit et la violence. »

Entre 75 000 et 100 000 Birmans (surtout des femmes et des enfants) ont été déplacées en raison du conflit et vivent dans des camps de fortune dans les États du Kachin et des Chans en Birmanie ou dans le pays voisin, en Chine. De plus, en juin et en octobre 2012, de violents affrontements dans les collectivités de l'État de Rakhine ont entraîné le déplacement de plus de 100 000 personnes.

« Le Canada veille à ce que les Birmans touchés par la crise reçoivent l'aide essentielle d'urgence dont ils ont besoin, a affirmé le ministre Fantino. Le soutien du Canada aidera à améliorer la santé, les conditions de vie et la protection des personnes qui vivent dans les zones du pays touchées par le conflit. »

« J'aimerais exprimer ma reconnaissance la plus sincère au gouvernement du Canada pour son engagement à fournir une aide humanitaire cruciale aux personnes les plus vulnérables dans les régions ethniques de la Birmanie, a dit Zaw Kyaw, porte-parole du réseau ethnique de la Birmanie au Canada. Je n'ai aucun doute que le Canada continuera de jouer un rôle important pour la Birmanie, tant en fournissant son aide aux personnes dans le besoin qu'en bâtissant une nation prospère, pacifique et démocratique. »

Le Canada fournit une aide humanitaire aux personnes les plus vulnérables qui sont victimes de catastrophes naturelles et de conflits. Le plan d'action économique de 2013 confirme l'engagement du Canada à fournir de l'aide humanitaire. Le nouveau ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement continuera à assumer le mandat de réduction de la pauvreté et permettra d'apporter une aide plus efficace, plus transparente et mieux ciblée pour continuer à améliorer le sort des populations démunies à l'échelle de la planète.

— 30 —

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Daniel Bezalel Richardsen
Attaché de presse du ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : danielbezalel.richardsen@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA

Fiche d'information

Chaque année, le Canada, par l'intermédiaire de l'Agence canadienne de développement international (ACDI), répond aux appels annuels lancés par des partenaires humanitaires internationaux et canadiens. Ces appels annuels décrivent les interventions prévues partout dans le monde en réaction à différentes crises humanitaires découlant d'un conflit ou de l'insécurité alimentaire. Ces crises naissent de la faim prolongée, du conflit, de l'insécurité et de l'effondrement de l'ordre civil. Elles touchent quantité de gens, causent d'innombrables souffrances humaines et sont extrêmement difficiles à résoudre.

En réponse aux appels lancés en 2013 en faveur de la Birmanie, le Canada verse 4,2 millions de dollars en aide humanitaire afin de répondre aux besoins humanitaires dans les régions du pays touchées par le conflit :

Hope International Development Agency (en anglais) — 300 000 $

Hope International Development Agency fournira une aide humanitaire à un maximum de 18 700 personnes touchées par le conflit et déplacées à l'intérieur de leur pays dans la région de l'État du Kachin, au nord de la Birmanie, grâce à la fourniture :

  • de systèmes d'approvisionnement en eau et de latrines sanitaires dans les camps de personnes déplacées;
  • de trousses d'hygiène et d'une éducation connexe;
  • d'articles non alimentaires, tels que des vêtements chauds et des couvertures pour les familles déplacées.

Oxfam Canada (en anglais) — 1 million de dollars

À l'aide du Canada, Oxfam fournira une aide alimentaire à quelque 15 500 personnes qui vivent dans l'une des zones touchées par le conflit de l'État du Kachin, au nord de la Birmanie, grâce à la prestation :

  • d'eau potable, de fournitures d'hygiène et d'une formation en la matière;
  • d'une formation axée sur les compétences et de subventions en espèces pour appuyer la reprise des moyens de subsistance.

Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés — 1 million de dollars

L'appui du Canada permettra d'offrir des services de base et une protection à quelque 150 000 personnes déplacées et apatrides dans l'État de Rakhine, de Kachin et dans le sud est de la Birmanie grâce à la prestation :

  • d'eau potable, d'un abri et d'articles non alimentaires;
  • d'un suivi et d'une formation en matière de protection.

UNICEF — 300 000 $

Le soutien du Canada permettra d'améliorer la santé et le bien-être des enfants et des femmes qui souffrent de malnutrition aiguë grâce à la prestation :

  • d'une alimentation thérapeutique et de suppléments alimentaires pour les enfants de moins de cinq ans;
  • d'une supplémentation en micronutriments pour un maximum de 16 000 enfants de moins de cinq ans et de jusqu'à 7 400 femmes enceintes ou qui allaitent.

Programme alimentaire mondial — 1 million de dollars

Le soutien du Canada permettra de fournir une aide alimentaire et nutritionnelle à plus de 200 000 personnes touchées par la crise grâce à la prestation :

  • de distributions mensuelles d'aliments à des ménages particulièrement vulnérables;
  • de suppléments alimentaires aux femmes enceintes et qui allaitent, aux enfants et aux personnes qui vivent avec le VIH/sida ou la tuberculose;
  • de repas aux écoliers ou de rations à rapporter à la maison pour les enfants qui vont à l'école;
  • de possibilités de « vivres contre travail ».

Autres partenaires humanitaires — 600 000 $

Le soutien du Canada aidera à améliorer la santé, les conditions de vie et la protection de quelque 62 000 personnes qui vivent dans des zones de la Birmanie touchées par le conflit grâce à la prestation :

  • d'installations d'approvisionnement en eau et d'assainissement;
  • de services de santé de base et d'un appui pour remettre en état des établissements de santé afin d'élargir l'accès aux services de soins de santé de base;
  • d'articles de secours non alimentaires;
  • d'un dialogue pour favoriser le respect des principes humanitaires et du droit humanitaire international auprès des autorités birmanes et d'autres acteurs influents.