Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Droits et protection des enfants

L'aide au développement a permis d'améliorer la vie de nombreux enfants grâce à des programmes dans les secteurs suivants : santé, éducation, nutrition, accès à l'eau et assainissement, revenu familial. Malgré cela, des enfants sont encore marginalisés en raison de conflits armés et de catastrophes naturelles, ou parce qu'ils sont victimes d'exploitation et de trafic sexuels ou sont touchés par le VIH/sida.

Les enfants vivant dans les pays les plus pauvres sont exposés à une multitude de risques. Un grand nombre de ces enfants sont chefs de famille, ont un revenu et ont eux-mêmes des enfants. Cela étant, ils ont des droits humains et sont les principaux acteurs de leur propre développement. Ce sont eux qui peuvent mettre fin au cycle intergénérationnel de la pauvreté - pourvu qu'on leur fournisse les bons outils et qu'on leur donne des possibilités de le faire.

Une fille qui sourit © ACDI-CIDA/David Barbour
Une étudiante de sixième année à l'école primaire Cesario Fernandes à Cuba utilise des livres imprimés avec une technologie canadienne. Le Canada travaille avec les enfants et des pays partenaires du développement pour atteindre l'Objectif de développement du millénaire de l'éducation de base universelle.

Avec l'adoption de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant (en anglais) et des Objectifs du Millénaire pour le développement, la communauté internationale a pris des engagements fermes à l'égard des droits des enfants, plus particulièrement en ce qui a trait au respect de ces droits.

Pour assurer un avenir plus sûr aux enfants et aux jeunes, le Canada :

  • contribuera à renforcer et à mettre en place des cadres nationaux pour mieux protéger les droits des enfants et des jeunes, et particulièrement ceux des filles, qui courent plus de risques d'être victimes de violence, d'exploitation et d'abus;
  • veillera à ce que les écoles soient exemptes de violence, qu'on n'y exerce aucun mauvais traitement et qu'elles offrent un milieu propice à l'apprentissage des enfants;
  • appuiera les efforts destinés aux jeunes à risque pour qu'ils participent pleinement et de façon constructive à la société et trouvent d'autres solutions que la violence et la criminalité.

Le Canada travaille avec les pays pour élaborer les cadres législatifs nécessaires pour protéger plus d'enfants et de jeunes - et notamment de filles - contre la violence, l'exploitation et les mauvais traitements. Ces enfants et ces jeunes auront alors plus de possibilités de participer et de contribuer à la vie de leur collectivité. De plus, l'école leur fournira un milieu d'apprentissage sûr où ils pourront acquérir les compétences dont ils ont besoin pour devenir de jeunes adultes productifs.