Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Le gouvernement Harper soutient le développement économique régional en Afrique

Le 30 avril 2013

Ottawa (Ontario) — Encourager le développement économique et l'intégration à l'échelle régionale en Afrique au moyen de projets d'infrastructure régionaux est une priorité qui s'inscrit dans le plan d'action pour accroître l'efficacité de l'aide du gouvernement Harper. L'honorable Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale, a annoncé aujourd'hui la contribution du Canada à la seconde phase du Fonds de préparation des projets d'infrastructure — Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique, géré par la Banque africaine de développement. Le ministre Fantino en a fait l'annonce dans le cadre d'une rencontre avec les ambassadeurs et les hauts-commissaires des pays africains afin de souligner l'engagement du Canada envers les régions.

« Notre gouvernement est heureux d'appuyer des projets d'infrastructure dans l'ensemble de l'Afrique afin de favoriser le développement économique du continent, a indiqué le ministre Fantino. Cette contribution permettra de fournir une aide technique et financière aux communautés économiques régionales et aux institutions régionales spécialisées pour soutenir les projets d'infrastructure susceptibles d'attirer des fonds publics et privés. »

« Le Fonds de préparation des projets d'infrastructure — Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique, que le Canada appuie de manière constante depuis sa création, est perçu par les chefs d'États et les gouvernements africains comme une institution essentielle à la préparation de projets d'infrastructure régionaux en Afrique, a expliqué Donald Kaberuka, président de la Banque africaine de développement. Le Canada a toujours favorisé le développement en Afrique. La Banque africaine de développement considère le Canada comme l'un de ses partenaires les plus importants et généreux. Nous sommes très reconnaissants de toute contribution canadienne axée vers la transformation économique de l'Afrique. »

Les projets choisis recevront des fonds pour préparer les outils financiers en matière de développement, de même que pour réaliser des études de faisabilité et d'ingénierie et des évaluations environnementales.

La contribution du Canada sera versée sur quatre ans pour aider à soutenir les progrès visant à répondre aux besoins de financement des infrastructures de l'Afrique. Parmi les résultats attendus figurent la stimulation du commerce entre les communautés économiques régionales et au sein de ces dernières, la réduction des frais de transport, l'accessibilité accrue au réseau routier, la production accrue d'énergie, et l'accès à l'électricité et aux technologies de l'information et des communications. Depuis 2004, le Fonds de préparation des projets d'infrastructure — Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique a contribué à l'obtention de 5,7 milliards de dollars américains afin de financer des projets d'infrastructure régionaux.

Le Canada est un chef de file en matière de stimulation de la croissance économique en Afrique, ce qui comprend le besoin d'offrir une aide financière et technique. Dans son Plan d'action économique 2013, le gouvernement confirme l'engagement du Canada envers les investissements liés au développement international, y compris l'amélioration de la croissance économique durable. Le nouveau ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement conservera le mandat visant à réduire la pauvreté et aidera le Canada de rendre l'aide plus efficace, davantage transparente et mieux ciblée, afin de continuer d'améliorer le sort des personnes démunies à l'échelle internationale.

— 30 —

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Daniel Bezalel Richardsen
Attaché de presse du ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : danielbezalel.richardsen@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA


Fiche d'information

Le financement de 15 millions de dollars sur quatre ans annoncé aujourd'hui a pour but de soutenir la seconde phase du Fonds de préparation des projets d'infrastructure – Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique, géré par la Banque africaine de développement.

L'objectif de la seconde phase du Fonds de préparation des projets d'infrastructure — Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique est de fournir une aide technique et financière aux communautés économiques régionales pour la préparation de projets d'infrastructure susceptibles d'être financés. Le soutien offert aux communautés économiques régionales par l'entremise de cette institution leur permettra d'encourager la participation du secteur privé et d'attirer du financement pour des projets d'infrastructure grâce à des partenariats public-privé.

La première phase du Fonds de préparation des projets d'infrastructure – Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (2004-2010), dont le budget s'élevait à 41 millions de dollars américains, a soutenu un portefeuille de 43 projets de préparation d'infrastructures. Parmi ceux-ci, 23 ont été terminés au cours de cette première phase, dont 10 ont obtenu un financement complet pour leur mise en œuvre, soit un total de 1,3 milliard de dollars américains. Six de ces 10 projets sont liés au secteur de l'énergie (Interconnecteur Ghana-Togo-Bénin, Oléoduc Kenya-Ouganda, Projet de production hydroélectrique d'Itezhi-Tezhi, Interconnecteur Zambie-Tanzanie-Kenya, Projet électrique de l'organisme d'aménagement du bassin du fleuve Gambie, et Production hydroélectrique de la rive nord de Kariba), deux au secteur du transport (Route entre le Rwanda et le Burundi, et Communications maritimes du lac Victoria), et deux au secteur de l'information et des télécommunications (Système de câbles sous-marins d'Afrique de l'Est, et Réseau des TIC d'Afrique de l'Est).

Le Canada était le principal donateur bilatéral de la première phase du Fonds de préparation des projets d'infrastructure — Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique, au moyen d'une contribution de 10 millions de dollars sur six ans.

Les projets choisis pour la phase II du Fonds de préparation des projets d'infrastructure — Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique passeront par un processus de préparation rigoureux, lequel comprendra des études de faisabilité et d'ingénierie, des analyses juridiques et des évaluations environnementales.