Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Le Canada promet une assistance alimentaire annuelle lors du Forum sur la sécurité alimentaire mondiale

Le 5 février 2013

Saskatoon — Le Canada, chef de file mondial de la lutte contre l'insécurité alimentaire, est résolu à obtenir des résultats durables permettant d'améliorer le sort des femmes, des hommes et des enfants qui vivent dans la pauvreté. Aujourd'hui, en compagnie de partenaires du développement et de dirigeants d'entreprises présents au Forum sur la sécurité alimentaire mondiale, en Saskatchewan, l'honorable Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale, a mis en relief l'engagement du Canada en matière de sécurité alimentaire et les possibilités qui s'offrent aux entreprises canadiennes concurrentielles sur la scène internationale de prendre de l'expansion dans les pays en développement.

« Le Forum sur la sécurité alimentaire mondiale nous donne l'occasion de pousser plus loin les solutions novatrices à l'insécurité alimentaire dans le monde. En réunissant les meilleurs acteurs canadiens des industries agricole et agroalimentaire, le Programme alimentaire mondial et la Banque canadienne de grains (en anglais), le Canada peut aider ses voisins de toutes les régions du globe à ne plus souffrir d'insécurité alimentaire et à devenir plus prospères, ce qui lui profitera aussi à long terme, a déclaré le ministre Fantino. Le soutien du Canada contribuera à répondre aux besoins alimentaires et nutritionnels fondamentaux de millions de personnes affligées par la faim. De plus, du fait qu'il cherche à renforcer la sécurité alimentaire de manière générale, le Canada aide les pays en développement à aller au-delà de la simple subsistance pour arriver un jour à l'autosuffisance, ce qui permettra de croire à une croissance économique durable et ouvrira des perspectives économiques à la communauté internationale. »

Lors du Forum, le ministre Fantino a annoncé l'engagement annuel pris par le Canada à l'égard de la nouvelle Convention relative à l'assistance alimentaire, laquelle promet de rendre l'aide alimentaire plus efficiente et efficace. « Par son généreux engagement, le Canada aidera à subvenir aux besoins alimentaires et nutritionnels fondamentaux de millions de personnes souffrant de la faim », a affirmé le ministre Fantino.

On dénombre environ 900 millions d'enfants, de femmes et d'hommes qui sont privés d'un apport suffisant de denrées nutritives en raison de leur pauvreté extrême, de catastrophes naturelles ou encore de conflits. Il en résulte que 50 millions d'enfants de moins de cinq ans sont victimes de malnutrition aiguë. La nouvelle convention, le fruit de récentes négociations internationales dirigées par le Canada, exige que les pays membres s'engagent à fournir annuellement aux pays en développement une quantité minimale d'assistance alimentaire de qualité. Par ailleurs, l'Agence canadienne de développement international (ACDI) offre un soutien au Programme alimentaire mondial, qui effectue une partie de ses achats de denrées au Canada, dans le cadre de processus concurrentiels internationaux.

« À titre de membre d'une coalition internationale en faveur de la réforme de la Convention, la Banque canadienne de grains s'est réjouie de voir le Canada jouer un rôle de premier plan dans la négociation du nouveau traité », a souligné Jim Cornelius, directeur général de la Banque canadienne de grains.

— 30 —

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Daniel Bezalel Richardsen
Attaché de presse du ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : danielbezalel.richardsen@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA


Fiche d'information

Le Canada ratifie la nouvelle convention relative à l'assistance alimentaire

La Convention relative à l'assistance alimentaire est un traité international garantissant qu'un volume minimal d'assistance alimentaire de qualité est disponible sur une base régulière pour aider à répondre aux besoins alimentaires des populations les plus vulnérables. Le Canada a promis de respecter un engagement annuel minimal de 250 millions de dollars en assistance alimentaire, ce qui viendra accroître l'efficience de l'acheminement de la nourriture.

La nouvelle convention, fruit de récentes négociations internationales menées par le Canada, comporte des éléments importants, dont de nouvelles formes d'assistance alimentaire servant à protéger et à améliorer l'accès des personnes les plus vulnérables à des vivres. Elle comprend la fourniture de fonds en espèces et de bons d'achat alimentaire pour aider les gens à se procurer ce dont ils ont besoin sur les marchés locaux, de même que la distribution de semences et d'outils pour contribuer à rétablir les moyens de subsistance à la suite d'une crise. La Convention prévoit également des interventions en matière de nutrition grâce auxquelles des groupes particulièrement vulnérables, comme les mères et les enfants, reçoivent les aliments appropriés au moment voulu.

Le Canada a été l'un des premiers pays à ratifier le traité, se ralliant au Danemark, au Japon, à la Suisse, aux États-Unis et à l'Union européenne en tant que membres fondateurs de la nouvelle convention.

Comité de l'assistance alimentaire

En date du 30 novembre 2012, six parties prenantes avaient déposé leur instrument de ratification (le Canada, l'Union européenne, le Danemark, le Japon, la Suisse et les États-Unis). La Convention relative à l'assistance alimentaire est entrée en vigueur le 1er janvier 2013. Le Comité de l'assistance alimentaire se réunira pour la première fois en février 2013. Les membres du Comité, formé de toutes les parties à la Convention, exécuteront les fonctions nécessaires à la mise en œuvre des dispositions de la nouvelle Convention relative à l'assistance alimentaire.