Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Le gouvernement Harper collabore avec l'Université Ryerson pour aider à protéger les enfants et les jeunes en République dominicaine

Le 12 mars 2013

Toronto (Ontario) — En République dominicaine, les enfants et les jeunes vulnérables verront leur protection et leur qualité de vie s'améliorer grâce à un partenariat entre le gouvernement Harper et l'Université Ryerson. Aujourd'hui, la députée Lois Brown, secrétaire parlementaire de l'honorable Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale, a annoncé que le Canada appuierait une initiative qui donnera des moyens d'action aux enfants et aux jeunes et qui protégera leurs droits fondamentaux.

« Le gouvernement Harper est résolu à accroître la qualité de vie des enfants et des jeunes de collectivités vulnérables; il s'agit d'une priorité de l'aide internationale, a déclaré Mme Brown. Par l'entremise de ce partenariat avec l'Université Ryerson, le Canada veillera à ce que les enfants et les jeunes vulnérables aient un environnement sécuritaire où ils pourront grandir, être en santé et devenir des membres productifs de la société. »

Cet investissement aidera l'Université Ryerson, conformément aux intentions du gouvernement de la République dominicaine, à améliorer les compétences des organismes gouvernementaux et des organisations de la société civile qui sont chargés de protéger les groupes vulnérables contre les mauvais traitements, l'exploitation sexuelle et le travail des enfants. Ensemble, ils mettront en place un solide système de protection des enfants dans le cadre duquel les enfants participeront à l'élaboration et à la mise en œuvre de programmes de protection.

« L'Université Ryerson est déterminée à apporter, grâce à ses activités de recherche, un changement social basé sur des données probantes, a déclaré Wendy Cukier, vice­présidente, Recherche et innovation, à l'Université. L'Université est reconnaissante du soutien que le gouvernement du Canada apporte à ce projet novateur qui contribuera à améliorer la protection et la qualité de vie des enfants et des jeunes les plus vulnérables en République dominicaine. »

La République dominicaine bénéficie de différents programmes qu'appuie le gouvernement Harper, dont le Programme régional interaméricain, le Programme d'assistance humanitaire internationale et le Programme de la Francophonie. Le Canada appuie également des programmes comme le programme d'amélioration de la santé et d'accroissement de la protection contre les maladies transmissibles de l'Organisation panaméricaine de la Santé, dont la République dominicaine est une bénéficiaire.

Le projet de l'Université Ryerson sera financé à hauteur de 1,5 million de dollars par l'entremise du Programme des partenaires pour le développement de l'ACDI.

Pour en savoir plus, consultez la page sur les partenaires universitaires de l'ACDI.

— 30 —

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Daniel Bezalel Richardsen
Attaché de presse du ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : danielbezalel.richardsen@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA


Fiche d'information

Le Programme des partenaires pour le développement de l'ACDI a pour but de mettre à contribution le savoir-faire et l'esprit d'initiative des Canadiens en matière de développement. Un appui financier est offert aux meilleures propositions présentées par des organisations canadiennes désireuses d'obtenir des résultats sur le terrain. À la suite d'un appel de propositions qui a eu lieu en 2011, l'ACDI a établi des partenariats avec des universités canadiennes afin de mettre en œuvre des projets à différents endroits dans le monde sur une période de 5 ans.

Les universités choisies travailleront en collaboration avec des institutions et des organisations dans les pays en développement afin de s'assurer que les résultats obtenus auront des retombées directes sur la vie des gens dans le besoin. Leurs projets permettront de favoriser une croissance économique durable, d'assurer l'avenir des enfants et des jeunes, d'accroître la sécurité alimentaire et d'améliorer la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

Le projet ci-dessous a été annoncé aujourd'hui, à la suite de l'appel de propositions.

Université Ryerson (en anglais)

Défendre les droits fondamentaux des enfants et des jeunes en République dominicaine et leur donner les moyens d'agir

Partenaires locaux : Ponticial Catholic University Mother and Teacher, Dominican Republic Fedration of Municipalities, Autonomous University of Santo Domingo et le National Council for Children and Adolescents

Ce projet permettra d'améliorer la sécurité et la qualité de vie de 10 000 garçons et filles, majoritairement d'origine haïtienne, dans les collectivités les plus pauvres et les plus vulnérables de la République dominicaine. Il permettra de :

  • accroître les capacités des organismes gouvernementaux et des organisations de la société civile responsables de protéger ces filles et garçons des mauvais traitements, de l'exploitation sexuelle et de l'exploitation par le travail.
  • améliorer la capacité de ces organismes et organisations à inclure les jeunes lors de la conception et de la mise en œuvre des programmes de protection des enfants.
  • appuyer la mise en œuvre de la législation dominicaine en matière de protection des enfants.
  • aider à mettre sur pied un solide système de protection des enfants.