Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Le Canada fournit une aide humanitaire additionnelle à la population afghane

Le 24 juin 2013

AJAX — Les crises prolongées en Afghanistan ont laissé de nombreux Afghans très vulnérables; nombre d’entre eux souffrent d’insécurité alimentaire ou ont dû quitter leurs maisons. Aujourd’hui, Chris Alexander, secrétaire parlementaire du ministre de la Défense et député de la circonscription d’Ajax-Pickering, a annoncé au nom de l'honorable Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale, que le Canada apportera une aide vitale en réponse aux appels humanitaires lancés en faveur de la population afghane.

« L'Afghanistan a été en proie à des conflits armés pendant des dizaines d'années et le pays est touché par des catastrophes naturelles récurrentes, a déclaré le secrétaire parlementaire  Alexander. Ces crises ont laissé les Afghans très vulnérables. L'appui du Canada permettra d'offrir aux personnes les plus vulnérables une aide humanitaire vitale, notamment des aliments, de l'eau et un abri. »

Chaque année, près de 250 000 Afghans sont touchés par les catastrophes naturelles fréquentes, mais d'envergure limitée, qui secouent le pays. Pour la seule année 2012, les 440 catastrophes naturelles rapportées se sont soldées par le décès de 441 personnes et la destruction de plus de 27 430 maisons. De plus, quelque 4,5 millions de personnes, ce qui représente près d'un tiers de la population, sont en situation d'insécurité alimentaire grave.

« L'aide humanitaire internationale offerte exprime clairement les valeurs canadiennes de compassion et de sollicitude à l'égard des personnes qui font face à l'adversité, a déclaré le ministre Fantino. Notre gouvernement continuera à apporter une aide à des millions d'Afghans qui souffrent en raison d'un manque de nourriture et des centaines de milliers d'autres qui n'ont pas de toit. »

Le Canada apporte une aide humanitaire aux populations les plus vulnérables qui font face à des conflits et à des catastrophes naturelles. Le Plan d'action économique 2013 réitère la volonté du Canada de fournir une aide humanitaire. Le nouveau ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement conservera le mandat de réduction de la pauvreté et permettra d'apporter une aide plus efficace, davantage transparente et mieux ciblée pour continuer d'améliorer le sort des populations démunies à l'échelle de la planète.

— 30 —

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Daniel Bezalel Richardsen
Attaché de presse du ministre de la Coopération internationale
Téléphone : 819-953-6238
Courriel : danielbezalel.richardsen@acdi-cida.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international (ACDI)
Téléphone : 819-953-6534
Courriel : media@acdi-cida.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @ACDI_CA

Fiche d'information

Chaque année, le Canada répond aux appels annuels lancés par des organismes humanitaires internationaux et canadiens. Ces appels décrivent les interventions prévues partout dans le monde en réaction à des crises humanitaires découlant d'un conflit ou de catastrophes naturelles. Ces crises naissent de la faim prolongée, de conflits, de l'insécurité et de l'effondrement de l'ordre civil. Elles touchent quantité de gens, causent d'innombrables souffrances humaines et sont extrêmement difficiles à résoudre.

En réponse aux appels lancés en 2013 en faveur de l'Afghanistan, le Canada versera 18,13 millions de dollars à des fins d'aide humanitaire.

CARE Canada  — 2,13 millions de dollars

Le soutien de l'ACDI contribuera à améliorer les conditions de vie et la gestion des catastrophes par :

  • la distribution d'articles non alimentaires et de matériaux pour la construction d'abris à plus de 40 000 personnes vulnérables touchées par une crise;
  • l'offre de formation en résilience communautaire dont profiteront plus de 17 000 personnes vulnérables dans 134 zones sujettes à des catastrophes naturelles, incluant la mise sur pied de 12 comités locaux de gestion des risques liés aux catastrophes dans six lieux de rassemblement de personnes déplacées/rapatriées.

Programme alimentaire mondial — 8 millions de dollars

Le soutien de l'ACDI contribuera à fournir 5,728 tonnes métriques de nourriture pour aider 250 000 personnes vulnérables touchées par des catastrophes naturelles ainsi que 321 000 personnes en situation de conflit ou d'insécurité. Cet appui permettra l'offre de blé, d'huile enrichie, de biscuits et de bons d'échange à plus de 250 000 personnes touchées par des catastrophes naturelles ou des conflits.

Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies — 4 millions de dollars

Le soutien de l'ACDI aidera à permettre aux organismes humanitaires locaux et internationaux d'accéder rapidement à des fonds pour intervenir en situation d'urgence et accorder une attention particulière aux femmes et aux autres groupes vulnérables.

Autres partenaires humanitaires — 4 millions de dollars

Le soutien de l'ACDI contribuera à améliorer la santé, les conditions de vie et la protection des victimes de crise par :

  • l'offre de services de réadaptation physique aux personnes ayant un handicap;
  • l'offre d'un soutien technique pour améliorer les services des hôpitaux et des cliniques du pays;
  • l'offre de services d'amélioration des systèmes d'approvisionnement en eau ruraux et urbains;
  • le renforcement de l'état de préparation et des capacités d'intervention relativement à la violence ou aux conflits armés.

Le 9 avril 2013, le Canada a annoncé un nouveau partenariat avec Aide à l'enfance qui contribuera à la fourniture de suppléments nutritifs vitaux aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants en bas âge, en Afghanistan. Le partenariat établi contribuera à améliorer la nutrition, la santé et les chances de survie des femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que des enfants de moins de deux ans. Le projet aidera également à sensibiliser les familles afghanes au fait que la santé des mères et des enfants passe par une bonne nutrition. Enfin, il viendra renforcer la capacité du gouvernement de l'Afghanistan de réaliser des programmes destinés à favoriser la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.