Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Cabinets du Tribunal pénal international pour le Rwanda

Statut : Comblé
Organisation : McGill Centre pour les droits de la personne et le pluralisme juridique
Acronyme :
Type : Établissement d'enseignement
Mandat : Établie en 1848, la Faculté de Droit de l'Université McGill est l'un des centres d'enseignement et de recherche du droit les plus importants au monde. Elle est caractérisée par son bilinguisme, l'enseignement intégré de la common law et du droit civil et une culture de protection des droits de l'homme au Canada et au niveau international. Cet engagement face aux droits de la personne se traduit également sous différentes formes de sensibilisation face à la relation entre le droit et l'environnement, ou entre le droit et le VIH/SIDA, et ce, par le biais des activités des membres des corps professoral et étudiant de l'organisme parrain. Cet objectif se transpose également à tout stagiaire parrainé par l'organisme parrain. Finalement, puisque les placements seront comblés par des diplômés en droit, il est important de souligner que les femmes, les minorités visibles, les Autochtones et les personnes handicapées sont bien représentés dans les facultés de droit canadiennes. De surcroît, l'organisme parrain a lui-même mis sur pied des programmes internes visant à promouvoir et à publiciser les objectifs visés par l'équité en matière d'emploi et d'égalité des sexes. Ces objectifs continueront à s'appliquer dans le cadre du Programme PSIJ, comme dans toute initiative lancée par l'organisme parrain.
Adresse : 3661, rue Peel
Montreal, Québec,
H3A 1X1
FAX: (514) 398-6878
Veuillez visiter le site Internet de l'organisation offrant ce stage pour connaître ses exigences avant de lui envoyer votre curriculum vitae.
Personne ressource : Raphaëlle Vrain
Courriel : raphaelle.vrain@mcgill.ca
Pays : Tanzanie
Ville : Arusha
Secteur : Destination plurisectorielle ou transversale
Description du stage : Le stagiaire travaillera directement pour le Bureau du Procureur et assistera les avocats à poursuivre les personnes accusées de crimes graves en droit pénal et/ou humanitaire sur le territoire rwandais.

In Canada
Le stage se déroulera entièrement en Tanzanie (9 mois). Le stagiaire devra assister à une séance de pré-affectation au Canada et s'acquitter de toute autre formalité requise avant son départ.

Overseas
Étant donné le niveau élevé d'intérêt pour les activités de la Cour au sein de la population étudiante et de la communauté de nouveaux juristes, ce stage offrira une occasion rêvée au participant de travailler de contribuer à l'évolution du Tribunal par le biais du mécanisme de poursuite.

Le/la stagiaire aura l'occasion de travailler aux dossiers actuels du Tribunal, de fournir un soutien aux avocats, de rédiger des opinions juridiques et d'accomplir d'autres tâches liées aux activités du Tribunal. De façon plus précise, les tâches du participant incluront la prise de notes pour le Procureur lors de procès, ainsi que la planification d'un suivi et la production de matériaux suite aux audiences. Le/la stagiaire suivra aussi de près les autres sections du Tribunal afin d'assurer un échange fluide d'information et de renseignements liés aux dossiers du Tribunal. Il/elle aidera à la préparation et à la présentation de dossiers/mémoires de fin de procès, puisque plusieurs causes en seront au stade de la défense en début de stage. D'autres tâches spécifiques incluront l'analyse de la preuve du Procureur, l'intégration de la preuve de la partie défenderesse au dossier du Procureur, l'exploration d'arguments à la disposition du Procureur afin de réfuter les prétentions de la partie défenderesse, et l'identification et l'étude de questions en litige à être soulevées en appel.
Organisation d'accueil : Tribunal pénal international pour le Rwanda (Bureau du Procureur)
Détails au sujet de l'organisation d'accueil : Le Tribunal pénal international pour le Rwanda a été créé pour juger les personnes présumées responsables d'actes de génocide et d'autres violations graves du droit international humanitaire commises sur le territoire du Rwanda et les citoyens rwandais présumés responsables de tels actes ou violations du droit international commis sur le territoire d'États voisins entre le 1 er janvier et le 31 décembre 1994. Le Bureau du Procureur se penche plus précisément sur la poursuite de ces crimes et la préparation/présentation des dossiers devant la Cour, que cela soit par le biais de plaidoiries, de requêtes ou de mémoires.