Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Colombie

Table des matières

Projets de développement international en Colombie

Carte de la Colombie

Décaissements de l'ACDI en Colombie : 2011-2012

Décaissements de l'ACDI en Colombie
Montant en M$
Assistance au développement à long terme
23,00
4,00
Total 27,00
Sources
Une femme devant sa maison à Bogota, en Colombie. © ACDI-CIDA/Ellen Tolmie

Aperçu

La Colombie est l'une des plus anciennes démocraties d'Amérique latine. Elle jouit d'une économie diversifiée, d'institutions efficaces, de lois progressistes et de ressources naturelles abondantes, en plus de former une société civile active. Cependant, le conflit qui y sévit depuis des dizaines d'années, alimenté par le commerce de la drogue, continue de nuire au développement et entrave les tentatives de lutte contre la pauvreté et les inégalités. Ce conflit ainsi que la violence continuelle freinent l'expansion des programmes sociaux dans certaines régions du pays.

L'économie de la Colombie est relativement dynamique et bien outillée pour faire face à la crise économique, car elle dispose de sains paramètres macroéconomiques fondamentaux, de réserves fiscales adéquates et d'un plan de relance convaincant. Néanmoins, malgré la croissance économique, l'inégalité des revenus perdure; 7,4 millions de personnes (soit 16 % de la population) subsistent avec moins de 1,25 $US par jour. Le gouvernement colombien est confronté à un grand problème découlant du conflit : la Colombie se situe au deuxième rang mondial pour ce qui est du nombre de personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays — une situation qui affecte près de quatre millions de Colombiens.

Les enfants et les jeunes, qui représentent 57 % des pauvres et 42 % de la population totale du pays, sont particulièrement vulnérables aux inégalités, à la pauvreté et aux conflits. Leur situation est aggravée par leur exposition aux mines terrestres, leur déplacement à l'intérieur du pays et le fait qu'ils constituent souvent des cibles pour l'exploitation sexuelle et le recrutement au sein de groupes illégaux. En Colombie, 16 % des enfants âgés de 5 à 17 ans (soit près de deux millions d'enfants) échappent au système d'éducation, surtout dans les régions rurales.

Priorités

En 2009, dans le cadre du nouveau plan d'action pour accroître l'efficacité de l'aide du Canada, la Colombie a été désignée comme l'un des pays ciblés pour le développement international.

L'objectif général du programme du Canada pour la Colombie est de faire avancer le respect des droits de la personne et de réduire les inégalités et la pauvreté au sein des populations les plus vulnérables, particulièrement chez les enfants et les jeunes. En visant plus particulièrement ces deux groupes, le Canada contribuera à briser les cycles de violence qui ont accablé la Colombie et préparera les générations futures à mieux s'intégrer aux activités économiques légales. De plus, le travail du Canada en faveur du développement économique permettra de faire en sorte que les jeunes et les campesinos (les travailleurs agricoles) aient des solutions de rechange avantageuses et durables aux activités illégales.

Le gouvernement de la Colombie a établi ses priorités en matière de développement dans son plan national de développement (en espagnol). Le programme du Canada pour la Colombie appuie les objectifs de développement du gouvernement colombien.

Enfants et jeunes

Le Canada continue de faire valoir les droits des groupes les plus vulnérables de la Colombie. Il portera une attention particulière aux enfants et aux jeunes en vue de promouvoir et de protéger leurs droits, de leur donner un meilleur accès à l'éducation dès la petite enfance et d'aider à réduire leur exposition et leur participation aux actes de violence, aux activités illicites et aux groupes illégaux.

Principaux résultats escomptés
  • Meilleur accès à l'éducation et à l'acquisition de compétences en résolution de conflits pour les enfants et les jeunes dans les régions rurales.
  • Mise en œuvre de politiques et de programmes pour les enfants et les jeunes touchés par les déplacements internes, les violations des droits de la personne et les blessures causées par les mines terrestres.
  • Meilleur accès à l'éducation préscolaire pour les enfants.

Croissance économique

Le Canada continue d'appuyer la participation des groupes les plus vulnérables au développement économique de la Colombie en offrant des programmes de compétences professionnelles axés sur le marché, en faisant la promotion d'un programme efficace de responsabilité sociale des entreprises dans le secteur privé et en apportant une aide technique au secteur commercial. Le Canada appuie la diversification des cultures comme solution de rechange à la production de coca dans les régions rurales. Il prête son appui pour accroître la production agricole, la productivité et l'accès aux marchés.

Principaux résultats escomptés
  • Mise en œuvre de projets de développement durable au niveau communautaire, en collaboration avec des entreprises de l'industrie extractive, les administrations régionales et locales ainsi que des organisations non gouvernementales.
  • Les jeunes et leurs familles auront les compétences nécessaires pour concevoir et mettre en œuvre des projets de développement économique durable légaux, à titre de solution de rechange à la production de coca.

Vers une aide plus efficace

La Colombie adhère à la Déclaration de Paris sur l'efficacité de l'aide au développement (PDF, 1,55 Mo, 26 pages). Sa stratégie de coopération internationale pour 2007-2010 (en espagnol), qui oriente les activités de coopération en matière de développement international en Colombie, est coordonnée par l'entremise du programme présidentiel pour l'action sociale (Accion Social).

Le Canada participe activement au G-24, un groupe de 24 pays et institutions internationales qui ont engagé un dialogue continu et constructif avec la société civile et le gouvernement colombiens sur des questions touchant le développement, la paix et les droits de la personne. Le Canada a présidé le G-24 deux fois et préside le sous-groupe de coopération du G-24 en 2010.

Réalisations 2011-2012

  • A formé 17 200 membres des Forces armées et de la Police nationale colombiennes en droit humanitaire et en droits des enfants.
  • A sensibilisé plus de 6 400 enfants, adolescents et adultes à l'importance de la protection des enfants, des droits des enfants et de l'égalité entre les sexes, dans le cadre d'ateliers et d'activités de sensibilisation.
  • A fourni à 2 268 jeunes vulnérables et à 590 adultes l'accès à une éducation alternative.
  • A formé 1 786 enseignants à de nouvelles méthodes d'enseignement, ce qui a permis d'améliorer le rendement scolaire.
  • Au moyen d'ateliers de formation, a appris à 900 jeunes comment améliorer leurs compétences de base, et a sensibilisé 504 jeunes aux activités rémunératrices.
  • A appris à plus de 500 enfants, jeunes et parents comment prévenir la violence sexuelle et l'exploitation sexuelle à des fins commerciales, au moyen de séances et d'activités de sensibilisation communautaires.

Réalisations 2010-2011

Enfants et jeunes

  • A contribué à la formation de 993 enseignants sur l'utilisation de modèles d'éducation flexibles conçus pour les enfants et les jeunes vulnérables et déplacés, ce qui a permis d'atteindre jusqu'à maintenant 1 902 enfants et jeunes autochtones ou afro-colombiens vulnérables.
  • A aidé à former 8 000 militaires des forces armées colombiennes et 7 200 agents de la police nationale sur le droit humanitaire international, la Convention relative aux droits de l'enfant, et le Code colombien sur les enfants et les adolescents.
  • A fourni un accès aux services d'éducation et de santé à 1 750 filles et garçons identifiés comme étant à risque d'être exploités dans les activités de travail illégal des enfants dans 10 municipalités du département de Tolima.

Croissance économique

  • A permis d'offrir à 2 250 enfants un accès permanent à une diète équilibrée et nutritive composée d'aliments frais et sains produits sur des terres qui appartiennent à des familles, et de former 5 099 personnes en agroécologie, en processus organisationnels et en conservation environnementale au moyen des solutions de rechange en agriculture d'Ecofondo.

Réalisations 2009-2010

Enfants et jeunes

  • Notre aide a contribué à empêcher 45 000 enfants de participer à des activités illicites.
  • Nous avons favorisé la mise en oeuvre de mesures favorables à une intégration scolaire de qualité dans 40 écoles.
  • Quelque 357 enseignants de sept écoles ont été formés à l'utilisation de diverses méthodes de communication destinées à consolider la paix.
  • Grâce à notre aide, 4 000 personnes ont compris leur responsabilité, en vertu de la résolution 1612 de l'ONU sur la protection des enfants dans les zones de conflit armé.
  • À Nariño, nous avons soutenu 11 écoles et trois centres d'apprentissage des adultes à réaliser leurs plans destinés à améliorer l'éducation, ou à les faire progresser.
  • Au total, 2 500 enfants et jeunes (dont 1 533 filles) ont été inscrits à des programmes parallèles de retour à l'école.

Croissance économique

  • Notre aide à Ecofondo, une organisation regroupant 200 ONG colombiennes leur a permis d'élaborer des projets et des programmes agricoles durables comme substituts à la culture du coca.
  • Nous avons contribué à rendre productives plus de 1 307 acres de terres agroécologiques, aidant ainsi directement 1 008 familles et indirectement, 30 000 membres de la collectivité.

Note : Si vous ne pouvez accéder aux documents fournis dans un format de rechange, veuillez visiter la page d'aide.