Gouvernement du Canada

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

www.international.gc.ca

Mali

Table des matières

Projets de développement international au Mali

Projets de développement international au Mali

Décaissements de l'ACDI au Mali : 2011-2012

Décaissements de l'ACDI au Mali
Montant en M$
Assistance au développement à long terme
61,42
8,32
Total 69,74
Sources
Portrait d'une jeune Malienne. © ACDI-CIDA/Pierre St-Jacques

Aperçu

Le Canada fournit une aide au développement au Mali depuis 1962. En 2009, dans le cadre du nouveau Plan d'action pour accroître l'efficacité de l'aide du Canada, le Mali a été désigné comme l'un des pays ciblés en développement international.

En 2012, le Mali se classait au 182e rang sur 187 pays pour ce qui est de l'Indice du développement humain du Programme des Nations Unies pour le développement. En 2011, 50,4 % des 15,8 millions d'habitants du Mali vivaient avec moins de 1,25 dollar américain par jour et 46,6 % de la population avaient moins de 15 ans. Le pays affichait un taux d'analphabétisme d'environ 69 % chez les adultes et des taux de mortalité infantile et maternelle, de morbidité et de malnutrition plus élevés que la plupart des pays d'Afrique subsaharienne. En 2011, l'espérance de vie à la naissance n'était que de 52 ans.

Le Mali a connu une crise politique qui a culminé avec un coup d'État militaire survenu le 22 mars 2012.  Le Canada a condamné le coup d'État et a suspendu ses programmes d'aide comportant le versement direct de fonds au gouvernement du Mali. Cette suspension a été levée en février 2014.

Une autre crise, alimentaire celle-là, a aussi provoqué de graves tensions au Mali en 2011–2012, alors que des précipitations insuffisantes et irrégulières ont provoqué une diminution de la production alimentaire. Cette crise, la troisième du genre depuis 2005, s'est aggravée par les déplacements de populations causés par le climat d'insécurité sévissant dans le nord du Mali.

Le Canada a offert une assistance humanitaire pour aider les Maliens à composer avec la crise et continue de répondre aux besoins humanitaires au Mali, particulièrement à ceux des habitants du nord du pays, où les effets du conflit et de la crise alimentaire et nutritionnelle de 2012 persistent toujours. 

Priorités

Le programme de coopération de MAECD au Mali est axé sur la prestation de services de base aux Maliens. Il met l'accent sur la santé, l'éducation, la sécurité alimentaire et la nutrition, tout en appuyant des réformes pour améliorer la gouvernance.

Les priorités de développement énoncées dans la Stratégie-pays 2009–2013 pour le Mali (PDF, 91 Ko, 7 pages) restent actuelles, même s'il faut adapter les approches et les principaux résultats attendus au nouveau contexte. La stratégie de développement pays 2014–2019 est présentement en développement.

Le programme de développement international du Canada au Mali s'inscrit dans le droit fil de la troisième Stratégie de réduction de la pauvreté du gouvernement malien pour 2012-2017 (PDF, 1 Mo, 146 pages). Cette stratégie fixe à titre de priorités pour le Mali la bonne gouvernance, la croissance accélérée, la création d'emplois durables, l'accès équitable à des services sociaux de qualité et la protection contre les vulnérabilités.

Enfants et jeunes, y compris la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants

Le Canada aide le Mali à abaisser le taux de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans en améliorant les services de santé offerts aux mères, aux nouveau-nés et aux enfants. Dans le cadre des Initiatives sur les systèmes de santé en Afrique, un programme canadien visant plusieurs pays, le Canada continue d'améliorer le système de santé du Mali, afin de progresser concrètement vers l'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le développement. Le Canada accorde aussi une place importante à l'éducation de base pour accroître le taux brut de scolarisation primaire et fournir une éducation de qualité.

Principaux résultats escomptés
  • Le taux de mortalité maternelle de 970 décès pour 100 000 naissances vivantes en 2008 sera réduit.
  • Le taux de mortalité infantile de 178 décès pour 1 000 naissances vivantes en 2010 sera réduit.
  • Formation d'enseignants d'écoles communautaires.
  • Contribution à l'augmentation du taux de scolarisation primaire, qui s'établissait à 80 % en 2008.

Sécurité alimentaire

Le Canada appuie des projets d'irrigation et de développement agricole et il favorise la mise en application de méthodes et de techniques nouvelles afin d'accroître la sécurité alimentaire et de stimuler la croissance économique. Les agriculteurs de subsistance pourront ainsi produire davantage, tant pour leur propre consommation que pour la vente sur les marchés locaux et ceux des pays avoisinants. Ces progrès contribueront à renforcer la sécurité alimentaire et à stabiliser les prix dans les centres urbains.

Le Canada appuie le développement de produits financiers adaptés au monde agricole et cherche à améliorer l'accès des populations rurales à ces produits afin de permettre aux Maliens de combler leurs besoins de développement socioéconomique, tout en contribuant à une plus grande sécurité alimentaire dans la région.

Principaux résultats escomptés
  • Jusqu'à 9 550 hectares de nouvelles terres seront aménagées, favorisant la production sécurisée de riz et de produits maraichers.
  • De petites organisations de producteurs et productrices ruraux seront formées sur  de nouvelles techniques agricoles et de gestion.
  • Les capacités des organisations paysannes seront renforcées pour permettre l'accès au crédit agricole et aux marchés.

Gouvernance

L'appui continu du Canada au secteur public contribuera à garantir un meilleur accès des citoyens aux services juridiques, la responsabilité des fonctionnaires et le respect des obligations contractuelles. Il en résultera de meilleures conditions pour l'investissement et des perspectives économiques accrues pour les pauvres.

Le Canada renforcera aussi la capacité des organismes de la société civile en matière de contrôle citoyen afin qu'ils puissent mieux veiller à ce que la réduction de la pauvreté reste l'objectif principal de la politique nationale.

Principaux résultats escomptés
  • Le pourcentage de mise en œuvre des recommandations contenues dans les rapports du Bureau du Vérificateur général augmentera.
  • Les contrôles et les inspections judiciaires seront renforcés et un système performant de lutte contre la corruption sera établi.
  • Les capacités des organisations de la société civile seront renforcées en matière de dialogue, d'analyse, de recherche et de mobilisation des citoyens autour des politiques de développement.

Vers une aide plus efficace

En 2008, les donateurs ont démontré leur volonté de collaborer et d'harmoniser les efforts de développement au moyen d'une stratégie d'aide conjointe, qui visait à améliorer l'efficacité de l'aide à l'égard de la deuxième Stratégie de réduction de la pauvreté du gouvernement malien en garantissant une répartition adéquate du travail. Le Canada contribue à l'élaboration de la prochaine stratégie d'aide conjointe, qui assurera une bonne harmonisation et répartition du travail entre le gouvernement du Mali et ses partenaires.

Réalisations cumulatives

Au fil des années, les initiatives visant à réduire la pauvreté, à améliorer la santé des femmes et des enfants, à améliorer le système d'éducation malien, à renforcer les capacités des producteurs et des productrices agricoles et à améliorer la bonne gouvernance au Mali ont connu des succès considérables.

  • De 2001 à 2010, la proportion de Maliens vivant sous le seuil national de la pauvreté a diminué de 55,6 pourcent à 43,6 pourcent.
  • La proportion des enfants de moins d'un an vaccinés a augmenté de 69 pourcent en 2007 à 92 pourcent en 2010.
  • La production céréalière s'est accrue de 3 693 240 tonnes en 2007 à 6 418 000 tonnes en 2010.

Réalisations 2012-2013

Enfants et jeunes, y compris la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants

  • A aidé l'UNICEF à acheter 850 000 manuels scolaires d'urgence pour permettre aux enfants déplacés par le conflit d'avoir accès à des manuels scolaires dans leurs écoles hôtes.
  • A permis aux centres de santé communautaires de la région de Kayes de répondre à 80 % des besoins en santé des mères et des nouveau-nés de leur communauté en 2012, soit 14 % de plus qu'en 2011.

Sécurité alimentaire

  • A contribué à la construction et à la consolidation d'infrastructures d'irrigation à petite échelle afin de générer une production annuelle additionnelle de 19 800 tonnes de riz en 2012, soit l'équivalent des besoins nutritifs annuels de plus de 243 000 Maliens.

Gouvernance

  • A amélioré les connaissances des partis politiques, de la société civile et des institutions gouvernementales au sujet de la fraude électorale et de la gestion des conflits potentiels reliés aux élections.

Réalisations 2011-2012

Enfants et jeunes, y compris la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants

  • A distribué 615 tonnes d'aliments enrichis à 3 007 mères et 24 233 bébés et enfants.
  • A aidé le Fonds mondial de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme à fournir des traitements du VIH/sida à 28 000 personnes, à identifier et dépister 17 000 cas de tuberculose et à distribuer 720 000 de moustiquaires imprégnées d'insecticide visant à prévenir le paludisme entre 2002 and 2012
  • A donné trois doses d'un vaccin vital contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l'hépatite B et la poliomyélite à plus de 66 500 bébés en 2010, ce qui a contribué à augmenter le pourcentage de bébés protégés au pays, de 69 % en 2007 à 92 % en 2010.
  • A aidé à distribuer plus de 1,2 million de nouveaux manuels scolaires et faire en sorte que tous les élèves du premier cycle du primaire disposent de deux manuels.
  • A aidé à augmenter le taux d'achèvement des études primaires de 56 % en 2009 à 58 % en 2011. Chez les filles, ce taux est passé de 47 % à 51 % au cours de la même période.

Sécurité alimentaire

  • A fourni 5 481 tonnes de rations alimentaires à 164 878 personnes vivant en zone rurale, dont 82 863 femmes à travers des subventions accordées au Programme alimentaire mondial (PAM).
  • A contribué à aménager 7 453 hectares de nouvelles terres irriguées produisant 12 778 tonnes de riz paddy et 900 tonnes de fruits et légumes frais chaque année, ce qui permet de satisfaire aux besoins alimentaires de 157 000 personnes annuellement.

Gouvernance

  • A aidé le Bureau du Vérificateur général du Mali à actualiser ses méthodes de vérification au moyen de normes internationales.
  • A aidé à donner une formation sur les droits de la personne, des femmes en particulier, à l'intention de juges, de policiers, de soldats et d'administrateurs de prisons.

Réalisations 2010-2011

Enfants et jeunes, y compris la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants

  • A accru les taux de couverture vaccinale de 58 % (2008) à 80 % (2009) à Tombouctou, de 90 % (2008) à 100 % (2009) à Gao, et de 39 % (2008) à 44 % (2009) à Kidal.
  • A contribué à l'augmentation du pourcentage de personnes habitant à moins de 5 kilomètres d'un centre de soins de santé communautaire de 51 % en 2006 à 59 % 2010, augmentation attribuable à la formation du personnel médical et à la construction de cliniques.
  • A contribué à l'augmentation de 13 % du pourcentage d'accouchements assistés par du personnel de santé qualifié, de 51 % en 2003 à 64 % en 2010.
  • A contribué à l'augmentation du taux d'inscription à l'école primaire de 77,7 % en 2008 à 79,8 % en 2010.
  • A contribué à l'augmentation du taux d'achèvement des études primaires de 55,7 % à 59,7 % de 2008 à 2010.
  • A participé à la mise au point d'un modèle national pour la distribution de manuels aux écoles, ce qui a grandement contribué à l'atteinte d'un taux supérieur à 3 manuels scolaires par élève au deuxième cycle du primaire.
  • A contribué à l'augmentation de l'accès à l'enseignement primaire de 9,4 % chez les filles et de 2,1 % chez les garçons depuis 2008.

Sécurité alimentaire

  • A contribué à l'augmentation de la production de céréales — le produit alimentaire de base au Mali — de 3 693 240 tonnes en 2006-2007 à 6 334 440 tonnes en 2009-2010.

Gouvernance

  • A offert du soutien au Bureau du Vérificateur général du Mali afin de réduire la fraude en procédant à des évaluations du rendement.

Réalisations 2009-2010

Enfants et jeunes (2008-2009)

  • Le pourcentage des accouchements supervisés a augmenté de 6 %.
  • Le pourcentage de personnes habitant à moins de cinq kilomètres d'un centre de soins de santé communautaire en fonctionnement a grimpé à 58 %.
  • L'accès à l'enseignement de base, tant pour les garçons que pour les filles, a progressé de 4,7 %.

Sécurité alimentaire

  • Grâce au financement de l'initiative Riz au Mali, les producteurs et productrices de riz ont connu un résultat record de 1 604 647 tonnes de riz paddy, et la production continue d'augmenter.
  • Grâce au soutien technique en microcrédit offert par des volontaires canadiens, des associations sélectionnées de femmes de milieu rural ont vu leur fonds de crédit renouvelable accroître de 38 %; ainsi, 90 % des membres de ces associations ont pu diversifier leur production alimentaire et augmenter leur revenu.

Note : Si vous ne pouvez accéder aux documents fournis dans un format de rechange, veuillez visiter la page d'aide.